BFMTV
Société

Reprise des traitements de Vincent Lambert: son neveu scandalisé par les images "obscènes" de liesse

François Lambert a réagi ce mardi à la décision de la cour d'appel de Paris qui a ordonné la reprise des soins de son oncle, Vincent Lambert.

L'annonce de la reprise des traitements a été accueillie lundi soir par une explosion de joie des proches et des avocats des parents de Vincent Lambert. Me Jean Paillot a notamment évoqué une "remontada" alors qu'il participait à un rassemblement de plusieurs centaines de personnes à Paris pour réclamer une "grâce présidentielle".

Une scène de liesse critiquée ce mardi par les proches favorables à l'arrêt des traitements et leurs soutiens. 

"Ce n'était pas exactement les images que l'on a, qui sont complètement obscènes, des parents de Vincent, des images de liesse qui sont totalement décalées", a lancé ce mardi François Lambert, interrogé sur notre antenne sur sa réaction et celle de Rachel Lambert, l'épouse de Vincent, lundi soir, lorsqu'ils ont appris la décision de la cour d'appel de Paris. 

L'avocat minimise sa réaction

"Nous n'avons jamais fait ce genre d'images, par exemple quand les traitements de Vincent se sont arrêtés. C'était plutôt de la tristesse, de l'écœurement", a tenu à rappeler François Lambert. 

Mis en cause pour avoir utilisé le terme "remontada", l'avocat Jean Paillot a tenté d'apaiser la polémique.

"C'est ma culture footballistique qui a parlé comme cela à ce moment-là", s'est-il justifié sur BFMTV. Un argument repris sur l'antenne de RMC où le conseil des parents de Vincent Lambert a de nouveau tenté de faire taire les critiques: "C'était dans l'enthousiasme (...) Ce n'était peut-être pas adapté", a-t-il concédé. 

Benjamin Rieth