BFMTV

Saint-Denis: l'installation de l'église de la Scientologie aux portes de Paris inquiète

L'église de la Scientologie va installer son siège à Saint-Denis dans un bâtiment de plus de 7000 m2. Aux portes de Paris, certains s'inquiètent de la présence de cette organisation.

Au bord de l'autoroute A1 et à quelques centaines de mètres du Stade de France, l'église de la Scientologie s'apprête à installer son siège. En plein coeur du quartier d'affaires de la Plaine Saint-Denis, une entreprise contrôlée par l'organisation américaine a fait l'achat d'un bâtiment d'un peu plus de 7300 m2. Dans le voisinage, les sentiments sont mitigés.

"Qu'ils soient là ou ailleurs, qu'est-ce que ça peut changer?", questionne une habitante. "J'espère que ça ne va pas ramener des gens un peu spéciaux", ajoute une autre.

Si l'opération est légale, certains sont bien décidés à partir en guerre contre la Scientologie, connue pour ses adeptes célèbres comme Tom Cruise ou John Travolta, et qualifiée de "secte" dans un rapport de la Commission d'enquête sur les sectes de 1995. En France, la Scientologie a déjà été condamnée pour escroquerie, mais rien ne l'empêche de faire acquisition d'un immeuble.

"Une vitrine énorme pour la Scientologie"

Un collectif s'est formé pour tenter d'empêcher l'installation de l'organisation. Pour le collectif, cette arrivée serait stratégique, dans une ville jeune et fragile.

"Il y a des gens qui sont moins informés. On a quand même ce bâtiment qui est immense, qui donne sur l'autoroute et qui va être à côté des sites des Jeux olympiques. Ça va être une vitrine énorme pour la Scientologie", déplore à BFM Paris Antoine Mokrane, leader du Collectif contre la Scientologie.

"On va évidemment manifester quand il y aura l'inauguration du siège et on compte bien manifester aussi devant la mairie et même au sein du Conseil municipal", ajoute-t-il.

La mairie de Saint-Denis est pointée du doigt par le collectif qui l'accuse d'avoir laissé faire. Pourtant, le maire assure s'être mobilisé pour empêcher l'achat du bâtiment en 2017.

"On a alerté à l'époque la préfecture et les renseignements généraux et le ministère de l'Intérieur. Nous avions à ce moment-là un député socialiste, qui était de la majorité présidentielle, j'aurais préféré qu'on essaye de voir comment de manière législative on peut modifier la loi qui permette que cela ne soit pas possible", explique Laurent Russier, maire PCF de Saint-Denis. 

Alors que des travaux devraient commencer très bientôt, une pétition vient d'être lancée pour interdire l'arrivée des scientologues.

Emmanuelle Lebon, William Helle avec Carole Blanchard