BFMTV

Chants anti-Macron lors d'une messe: le prêtre reconnait une "grossière erreur"

Le prêtre avait entonné avec des gilets jaunes un chant insultant contre le président de la République. Le Préfet a saisi la procureure de la République.

Le prêtre Françis Michel admet avoir fait une "grossière erreur". Dimanche dernier, il a été filmé en train d'entonner des chants anti-Macron avec des gilets jaunes lors d'une messe. Un acte aussitôt condamné tandis que le préfet de l'Eure a affirmé avoir saisi la procureur de la République.

"C'est une grossière erreur, ça n'aurait jamais dû avoir lieu, je ne peux pas dire le contraire", a réagi le prêtre Francis Michel sur notre antenne ce mardi. 

Condamné en 2015

Dans la vidéo qui défraye la chronique sur Twitter, l'ecclésiastique en soutane chante à pleine voix: "Emmanuel Macron, grosse tête de con, on vient te chercher chez toi...", devant l'autel où une vingtaine de personnes portant des gilets jaunes sont présentes.

Le père Michel est suspendu depuis trois ans et a interdiction de célébrer une messe. L'ancien curé avait été condamné en 2015 pour avoir détourné plus de 100.000 euros provenant de la quête pendant trois ans. Il l'utilisait pour acheter de la maroquinerie ou payer des nuits d'hôtel. 

Benjamin Rieth