BFMTV

Ouverture des terrasses sur l'espace public: une aide "indispensable" selon la mairie de Paris

Invité sur le plateau de BFMTV ce jeudi, Jean-Louis Missika, adjoint d'Anne Hidalgo en charge de l'urbanisme, a affirmé qu'un "règlement" allait être envoyé aux restaurateurs ce vendredi, expliquant les procédures à suivre pour accueillir des clients.

Paris et sa région passent au orange sur la carte épidémiologique, à l'aube de la deuxième phase du déconfinement. Une nouvelle qu'une partie des propriétaires de bars, cafés et autres restaurants franciliens peuvent savourer. Car comme l'a indiqué Édouard Philippe au cours de son allocution ce jeudi, cela signifie que les terrasses de ces établissements pourront rouvrir à compter du 2 juin. Afin d'organiser ce retour à l'activité dans les conditions sanitaires souhaitées par le gouvernement, la ville de Paris transmettra aux intéressés un "règlement" dès ce vendredi.

Celui-ci listera notamment les conditions à remplir pour "occuper les places de stationnement" ou installer "une contre-terrasse", a affirmé l'adjoint d'Anne Hidalgo en charge de l'urbanisme, Jean-Louis Missika, sur le plateau de BFMTV.

Une aide "indispensable"

"On envisage même, à la demande de groupes de restaurateurs, de fermer certaines rues le soir pour qu'ils puissent occuper la chaussée", a-t-il poursuivi. Une idée déjà évoquée par Anne Hidalgo par le passé.

Cela ne se fera cependant pas sans "précautions", s'agissant en particulier des "nuisances" sonores, après deux mois de calme plat dans les rues de la capitale. Jean-Louis Missika complète: "Il va falloir que des règles très strictes en matière de fermeture et de désinstallation soient mises en place". 

Cette mise à disposition de l'espace public sera gratuite, a précisé Jean-Louis Missika. Ce dernier l'estime "indispensable" pour relancer l'activité économique d'un secteur sinistré par la crise sanitaire et économique.

Florian Bouhot