BFMTV

Notre-Dame de Paris: les images d'une télé américaine agacent Franck Riester

Notre-Dame en travaux

Notre-Dame en travaux - AFP

Le ministre de la Culture n'a que très peu goûté l'initiative du général Georgelin, qui pilote la reconstruction de Notre-Dame de Paris, de permettre l'accès au chantier à la chaîne de télévision américaine ABC.

Ce mercredi marquait le premier mois du terrible incendie qui a en partie ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 15 avril passé. A cette occasion, le ministre de la Culture Franck Riester en tenant un point presse improvisé à quelques mètres seulement du chantier.

Au lendemain de cette initiative, Le Figaro croit savoir que ce rendez-vous n'était pas sans arrière-pensée. En filigrane de cette prise de parole, le ministre souhaitait montrer son désaccord avec l'action du général Georgelin, en charge de la supervision de la reconstruction du bâtiment, qui a autorisé une chaîne américaine de télévision, ABC, à pénétrer dans le monument incendié. 

Sur ces images captées il y a quelques jours, les dégâts à l'intérieur de la cathédrale sont visibles, tout comme l'avancement du chantier, pharaonique. Une ouverture à un média étranger, sans autorisation du gouvernement, qui n'a pas plu à Franck Riester. Comme le décrit encore Le Figaro, celui-ci pestait contre l'initiative, d'autant qu'aucun média français n'avait été autorisé à pénétrer dans l'édifice.

Lors de son point presse, le ministre a de nouveau appelé les Français a poursuivre leurs contributions à la souscription nationale, qui aurait à l'heure actuelle regroupé 850 millions d'euros de promesses de dons. Pour ce dernier, il est toutefois encore trop tôt pour assurer "qu'il y a assez d'argent."

Hugo Septier