BFMTV

Nice: quelques dizaines de gilets jaunes bravent l'interdiction de manifester

Lors de la dispersion place Garibaldi, une dame de 75 ans est tombée. Transportée à l’hôpital par précaution elle n'a pas de blessures  graves .

Lors de la dispersion place Garibaldi, une dame de 75 ans est tombée. Transportée à l’hôpital par précaution elle n'a pas de blessures graves . - Valery Hache - AFP

Plusieurs dizaines de gilets jaunes se sont rassemblés, ce samedi, dans le centre de Nice, malgré l'interdiction de manifestation.

Quelques dizaines de gilets jaunes ont bravé samedi matin l'interdiction de manifestation dans le centre de Nice. Les manifestants se sont rassemblées peu après 10H00 sur la place Garibaldi, à l'intérieur du périmètre d'interdiction établi par la préfecture.

D'abord encerclés par une centaine de policiers en tenue d'intervention, les gilets jaunes ont ensuite été évacués. Six interpellations ont été réalisées à 11h30, a annoncé la préfecture des Alpes-Maritimes. Au moment de la dispersion, une dame de 75 ans est tombée en raison d'un mouvement de foule. Transportée à l’hôpital par précaution, elle n'a pas de blessures graves. 

Des mesures de sécurité exceptionnelles ont été prises dans la métropole niçoise, avec un périmètre d'interdiction de manifestations et de rassemblements très étendu.

Les contraventions encourues en cas de participation à une manifestation interdite ont été portées de 38 à 135 euros par un décret jeudi. Si "des attroupements sont constatés" dans ces zones, il y aura "interpellation et amende", avait promis le secrétaire d'État à l'Intérieur Laurent Nuñez.

La visite du président chinois

Outre la mobilisation des gilets jaunes, il s'agit selon les autorités d'assurer la sécurité d'une visite du président chinois Xi Jinping et d'Emmanuel Macron, dimanche et lundi.

L'interdiction de manifester, justifiée par "le risque manifeste de trouble à l'ordre public", s'étend sur une grande partie de l'agglomération niçoise, dont la Promenade des Anglais et l'aéroport, plus ou moins étendue en fonction des jours entre samedi 04H00 et lundi 12H00.

Sept communes sont concernées, en plus de Nice, comme Eze, La Turbie, Cap d'Ail ainsi que Beaulieu-sur-mer où doivent dîner les deux chefs d'Etat dimanche.

Le préfet a en outre, dans une autre série d'arrêtés, établi des périmètres interdits à toute personne sauf aux résidents, avec un filtrage de l'accès par la police, des palpations et des fouilles, et une interdiction de circulation et de stationnement des véhicules.

Des restrictions supplémentaires concernent notamment une portion de la Promenade des Anglais située au pied du célèbre hôtel Negresco où doit séjourner le président chinois Xi Jinping.

Clément Boutin avec AFP