BFMTV

Musée, cinéma... 39% des Français ne sont pas retournés dans un lieu culturel depuis l'instauration du pass sanitaire

Au cinéma du Palais, sur Belle-île-en-mer, le 19 mai 2021

Au cinéma du Palais, sur Belle-île-en-mer, le 19 mai 2021 - LOIC VENANCE © 2019 AFP

39% des Français déclarent, dans une enquête demandée par le gouvernement, qu'ils ne sont pas retournés dans un lieu culturel depuis le 21 juillet, alors qu'ils les fréquentaient habituellement.

Depuis le 21 juillet, le pass sanitaire est un sésame nécessaire pour accéder aux lieux de loisirs et de culture en France, qui accueillent plus de 50 personnes. Selon une enquête sur les comportements concernant les sorties culturelles, commandée par le gouvernement, 39% des Français, qui avaient l'habitude de se rendre dans des lieux culturels au cours d'une année normale, n'en ont pas fréquenté depuis cette date. Ils étaient pourtant 88% à le faire avant l'épidémie.

Cette étude Harris Interactive, dont les conclusions ont été révélées mardi soir dans Le Monde, devrait être dévoilée par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot ce mercredi. Les réponses à cette enquête datent de début septembre, et elles ont déjà pu évoluer, souligne le quotidien.

Seulement 27% du public des salles de concert de retour

Ainsi, seulement 51% des personnes qui se rendaient au cinéma dans une année normale y sont retournées au moins une fois depuis la mise en place du pass sanitaire. Ils sont également seulement 40% à être retournés au musée ou dans une exposition, parmi ceux qui y avaient leurs habitudes, depuis le 21 juillet, 27% à un concert et 25% à une pièce de théâtre.

"La mise en place du pass sanitaire a créé un choc terrible et un coup d'arrêt très fort sur la fréquentation" des cinémas déclarait en août Hélène Herschel, déléguée générale de la Fédération nationale des Éditeurs de Films, sur BFM Business. C'est "une chute qui ne s'arrête pas depuis la mise en place du pass, et nous sommes aujourd'hui autour de 20/25% de baisse par rapport à une moyenne des années précédentes".

Plus inquiétant pour l'avenir, environ 30% des personnes interrogées pensent qu'elles se rendront, à l'avenir, moins souvent dans des lieux culturels, en comparaison avec leur fréquentation d'avant pandémie. Environ 60% pensent qu'ils ne changeront pas leur mode de fréquentation, et moins de 10% déclarent qu'ils s'y rendront plus souvent.

"Le pass sanitaire apporte au contraire une sécurité"

Outre la réticence liée au pass sanitaire - alors que 11,4% de la population française éligible à la vaccination n'a pas été vaccinée et que les tests dits de confort sont payants depuis le 15 octobre - la peur de retourner dans des lieux fréquentés, alors que le virus circule toujours, peut être une des raisons de cette baisse. 74 % des personnes interrogées déclarent ainsi privilégier les loisirs de plein air aux sorties culturelles.

RMC évoquait également début octobre le potentiel impact du prix des sorties culturelles, alors que la crise sanitaire s'est couplée d'une crise économique pour une partie de la population.

"Encore actuellement, pour 52% des gens, c’est la peur de se faire contaminer qui prévaut", assurait lundi dernier sur France Inter Roselyne Bachelot, pour qui "le pass sanitaire apporte au contraire une sécurité pour beaucoup de personnes. Mais il y a des gens qui ont pris l’habitude de regarder des spectacles en streaming. Il y a le télétravail, qui éloigne le public des lieux de culture. Je crois qu’il y a tout un travail de réacculturation au spectacle vivant, de dire que rien ne vaut le contact avec de vrais acteurs, de vraies salles."
Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV