BFMTV

« La grève ? On fait avec, c'est galère »

-

- - -

Face à la journée de galère qui s’annonce pour les usagers de la SNCF, les salariés s’adaptent. Avec plus ou moins de fatalisme.

Avec cette journée de grève jeudi, comment les Français s'organisent-ils ? Yann Abback a rencontré pour RMC des voyageurs sur les quais de la Gare du Nord. Ils vivent en banlieue parisienne et travaillent à Paris, la plupart prennent quotidiennement le Transilien SNCF (en direction de Luzarches, Franconville, avant tout vers le Val d'Oise)

Exemple avec Mélanie, qui est câbleuse en fibre optique à Paris et vit dans le Val d'Oise : « Je vais faire croire à mon patron que je vais travailler et en fait non : je vais lui faire croire que j'ai galéré et finalement je vais rester dans mon lit. Il est tellement habitué... En gros, il s'en bat la nouille. Si on ne me facilite pas le travail, je ne vais pas y mettre du mien non plus. C'est pas à eux (ndlr : les grévistes) que j'en veux, c'est plus en amont. J'en veux beaucoup au gouvernement de ne pas faire quelque chose pour nous. Entre le pouvoir d'achat et les crédits, on ne peut pas passer notre temps à manifester dans la rue, donc on essaye de faire avec. C'est très galère ».

La rédaction et Yann Abback