BFMTV

Grève jeudi 22 : à quoi s'attendre ?

-

- - -

Alors que la SNCF prévoit de fortes perturbations, la RATP envisage un trafic quasi-normal pendant la grève de ce jeudi. L’Education Nationale manifestera samedi.

La grogne sociale monte en France et, après avoir réuni dimanche dernier entre 20 000 et 45 000 personnes dans la rue à Paris, les syndicats enseignants se réunissent ce matin pour organiser la suite du mouvement contre les suppressions de postes à la rentrée prochaine dans l'Education Nationale. En effet, les syndicats enseignants ont déjà prévu une nouvelle manifestation samedi prochain partout en France.

Entre temps, jeudi 22 mai est prévue une journée d'action contre la réforme des retraites et le passage à 41 ans de cotisation, des salariés du public et du privé. Conséquences : les transports devraient être fortement perturbés dès mercredi, 21 heures. Les syndicats d'Air France, huit fédérations de la SNCF et trois de la RATP ont déjà déposé un préavis de grève. En revanche, la plupart des écoles devraient ouvrir leurs portes même si certains professeurs vont participer eux aussi au mouvement.

A la veille de la grande journée de mobilisation, la majorité des Français est plutôt contre la grève d'après un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche. D'après l'enquête, 43% des personnes interrogées jugent « tout à fait justifiée » (22%) ou « plutôt justifiée » (21%) cette grève pour l'avenir des retraites, contre 57% exprimant un avis contraire.

Côté trafic :

SNCF : 2 TGV Sur 3, 1 corail sur 2, 1 Transilien sur 2 en Ile-de-France et 1 TER sur 2 en région. Le trafic international Thalys et Eurostar sera normal, et « très peu de perturbations » sont annoncées sur les grandes lignes.

Air France : « des perturbations sont possibles, notamment en début de journée », prévient dans un communiqué la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), qui invite les passagers à « s'informer directement auprès de leur compagnie ». « Les passagers pourront également rencontrer des difficultés d'accès aux aéroports », ajoute-t-elle.

RATP : un trafic « normal ou quasi-normal » est prévu sur l'ensemble des réseaux bus, métro et RER. Une exception : la ligne B du RER, où un train sur deux est annoncé, avec suspension de l'interconnexion SNCF-RATP à la gare du Nord.

Bus et trams en province : des préavis de grève ont été déposés dans 53 villes (dont Marseille, Strasbourg, Saint-Etienne, Toulouse, Lille...). Dans 85 villes, aucun préavis n'a été déposé (dont Nîmes, Bordeaux, Nice, Toulon...)

Dimanche soir, le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos, a exclu tout retrait des projets de réforme du gouvernement « quelle que soit la dimension des manifestations ». De la même manière, lundi matin sur RMC, Eric Woerth, ministre du Budget, a déclaré que le gouvernement ne « reculera pas ».

La rédaction et Gaële Joly