BFMTV

Les VTC appellent à relancer les actions de blocages, notamment à Orly

L'application Uber

L'application Uber - BFMTV

Les conducteur de VTC sont mobilisés depuis jeudi contre la plateforme Uber qu'ils accusent de "se moquer d'eux". Ce samedi, deux organisations ont appelé à de nouvelles actions.

Deux organisations à l'origine de la mobilisation des VTC contre les plateformes de réservation, depuis jeudi, ont appelé samedi à de nouvelles actions, notamment le blocage de l'accès à l'aéroport d'Orly.

Devant quelques dizaines de chauffeurs en grève réunis à la porte Maillot, des représentants d'Unsa-VTC et de Capa-VTC ont sonné la fin de la trêve de 24 heures décidée la veille.

Estimant que la plateforme Uber se "moquait" d'eux et cherchait à "gagner du temps", ils ont appelé à de nouveaux "blocages".

La fin du mouvement demandée par le gouvernement 

De son côté, le gouvernement a condamné les violences et demande la fin du mouvement. 

"Alain Vidalies condamne avec la plus grande fermeté les violences inacceptables constatées cette nuit dans le cadre du mouvement de chauffeurs VTC", a indiqué le ministère dans un communiqué.

"Il déplore également le non respect de la trêve décidée hier midi avec leurs représentants, et leur demande de mettre fin à ce mouvement et aux blocages qui perturbent la circulation sur la voie publique", a-t-il ajouté.

Il précise que le ministre recevra la direction d'Uber "en début de semaine". Dans un communiqué, Uber a de son côté appelé à "l'apaisement" et dit rester "ouvert à la discussion" avec les organisations en vue d'une "table ronde".

E. H. avec AFP