BFMTV

La plus grande ferme urbaine de Paris s'installe porte de la Chapelle

50.000 kg de salades, légumes et aromates devraient être cultivés porte de la Chapelle.

50.000 kg de salades, légumes et aromates devraient être cultivés porte de la Chapelle. - Copyright Bond Society et Cultivate

La start-up Cultivate a été retenue pour développer une ferme urbaine de 7.000 m2 de toits porte de la Chapelle. Les légumes et aromates récoltés seront ensuite vendus dans les supermarchés Franprix.

Des salades, des aromates, des légumes produits à Paris et vendus aussitôt dans la capitale. Ce sera bientôt possible grâce à l'installation de la plus grande ferme maraîchère de Paris, dans le 18e arrondissement. Après un appel à projets lancé en septembre 2017, la start-up Cultivate a été désignée lundi par un jury d'élus et d'experts pour mener ce projet baptisé "Mushroof".

Cette ferme prendra place sur 7.061 m2 de toiture de l'hôtel logistique Chapelle International, un ancien site ferroviaire progressivement transformé en nouveau quartier. Sur le toit, une zone productive de 2.200 m2 comprenant une serre permettra de produire des salades, aromates et fleurs comestibles grâce à un dispositif de culture hors-sol, en hydroponie.

Une partie des cultures se feront sous serre et en hydroponie.
Une partie des cultures se feront sous serre et en hydroponie. © Copyright Bond Society et Cultivate

50.000 kg de salades, aromates, fruits et légumes

Une zone de pleine terre de 1.500m2 sera aussi consacrée à une production qui sera utilisée pour la restauration sur place. Le reste de l'espace sera organisé en espace d'accueil du public avec notamment un coffee shop et une boutique de produits "made in France innovants et responsables". Cultivate prévoit de produire près de 50.000 kg de salades, aromates, fruits et légumes locaux sur ce toit du 18e. 

Les premières récoltes sont attendues pour 2019 et seront mises en vente dans le réseau des magasins Franprix, avec pour objectif de proposer aux Parisiens des produits locaux et frais.

La mairie de Paris souhaite dédier une trentaine d'hectares à l'agriculture urbaine à l'horizon 2020. Plusieurs sites d'agriculture urbaine commencent à voir le jour dans le cadre de "Parisculteurs", un grand appel à de la mairie de Paris. C'est déjà porte de la Chapelle qu'un ancien parking a été réhabilité en ferme à champignons. Les toits de l'Opéra Bastille doivent aussi prochainement accueillir une ferme maraîchère, une houblonnière et une micro-brasserie

Carole Blanchard