BFMTV

Intempéries dans le Sud: un homme porté disparu dans le Var, des centaines d'évacuations

Deux départements sont désormais placés en vigilance rouge à cause des intempéries qui sévissent sur une partie de la France, et cinq en vigilance orange. L'autoroute A8 est coupée dans les deux sens entre Villeneuve-Loubet et Fréjus.

Un homme de 77 ans est activement recherché près d'un cours d'eau en crue dans le Var, où les fortes pluies causées par un épisode méditerranéen en cours entraînent des centaines d'évacuation ce samedi matin, d'après la préfecture. Deux départements ont été placés en vigilance rouge samedi après-midi, et cinq autres en vigilance orange. L'autoroute A8 est coupée dans les deux sens entre Villeneuve-Loubet et Fréjus.

Samedi dès l'aube, pompiers et gendarmes ont commencé à sonder les cours d'eau à proximité du domicile d'un septuagénaire à Saint-Antonin-du-Var. L'homme, visiblement désorienté, a été porté disparu à 6 heures, selon la préfecture, confirmant une information d'Europe 1.

Toujours dans le Var, où Météo-France prévoit "les plus fortes intensités horaires de cet épisode" samedi matin, les pompiers procèdent samedi à des évacuations préventives. A Hyères, dans le quartier de l'Oratoire, 600 personnes sont ainsi en cours d'évacuation, comme des résidences et un camping à Fréjus où 150 personnes ont été prises en charge, et 9 personnes à Roquebrune-sur-Argens. A Barjols, les pensionnaires de l’EHPAD "Les Fontaines" ont été mis en sécurité au 1er étage de l’établissement.

Les secours ont aussi dû mettre en sécurité à Sollies-Pont, dans la nuit, quatre personnes qui s'étaient aventurées sur des routes coupées à la circulation, selon la préfecture, qui appelle les usagers à la plus grande prudence. 

Dans le Gard, 90 habitants de Saint-Ambroix, au bord de la Cèze, ont été évacués à titre préventif dans un gymnase samedi matin.

1300 foyers privés d'électricité

Depuis le début de l’épisode, le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) est intervenu à 156 reprises. 3 groupes de sauvetage en eaux vives viennent renforcer le dispositif déjà déployé sur le département.

1300 foyers sont actuellement privés d’électricité sur les communes de Hyères, Salernes, Entrecasteaux, Puget-sur-Argens et Roquebrune-sur-Argens. La circulation SNCF est interrompue sur l’axe Saint-Raphaël- Les Arcs-Toulon dans les deux sens en raison d’inondation des voies au Muy et au Luc.

2 départements en vigilance rouge

L'épisode méditerranéen en cours depuis vendredi après-midi et pour lequel Météo France a placé deux départements en vigilance rouge ce samedi après-midi, les Alpes-Maritimes et le Var. À Nice, les pompiers ont été appelés pour des chutes d'arbres et des inondations de locaux. La rupture d'un mur de soutènement a obstrué la voie d'accès à une résidence de 10 habitants, relogés par la mairie. Des pompiers vérifiaient samedi matin que personne ne manque à l'appel. 

En Lozère, dans les gorges du Tarn, plusieurs magasins ont été inondés selon les pompiers, intervenus également pour l'inondation d'un musée touché par la crue de l'Allier.

Dans son bulletin de 10 0, Météo-France mesure dans les Cévennes, depuis vendredi midi, des cumuls de 130 à 200 mm d'eau. Sur Twitter, Vigimétéofrance ajoute qu'"en 48 heures, on dépasse même localement les 300 mm sur les #Cévennes ardéchoises".

L'Hérault et la Lozère ne sont plus en alerte "pluie" mais restent en vigilance "inondation", comme l'Aveyron et la Haute-Loire. A Montpellier, quelques axes ont été coupés à la circulation le long du Lez.

Des précipitations plus intenses ce samedi matin

L'institut météorologique prévoit que les intensités des précipitations peuvent encore se renforcer samedi matin avec un aspect orageux plus présent: "des valeurs de 20 à 40 mm en une heure seront possibles entre la matinée et le début d'après-midi d'aujourd'hui samedi près du Var et des Alpes-Maritimes".

Les cumuls attendus sont, sur les Cévennes, de 200 à 300 mm, très ponctuellement un peu plus, et en plaine de l'Hérault, du Gard et des Bouches du Rhône de 80 à 120 mm (parfois 40 à 100 mm en quelques heures seulement).

Le vent violent continuera à souffler jusque à la mi-journée sur les hauteurs du Massif central, avec 100 à 120 km/h attendus sur le plateau ardéchois et les hauteurs du Pilat, et plus de 100 km/h possible par moments sur l'agglomération de Saint Etienne et la vallée du Gier en descendant vers Givors.

Samedi après-midi, c'est dans le Var et les Alpes-Maritimes que Météo-France prévoit les "plus fortes intensités horaires de cet épisode". "Sur le #Var, le seuil des 200 mm en 48H a été dépassé sur l'est du massif des Maures (station des Mayons)", tweete Vigimeteofrance. Après une accalmie en début d'après-midi, l'activité orageuse et pluvieuse devrait reprendre vers 16H00 dans ces départements.

A.J. avec AFP