BFMTV

Hauts-de-France: Xavier Bertrand annonce l'arrivée d'une première commande de masques

Le président de la région des Hauts-de-France, Xavier Bertrand

Le président de la région des Hauts-de-France, Xavier Bertrand - ERIC PIERMONT / AFP

Des masques commandés par les Hauts-de-France sont arrivés ce dimanche à Roissy, annonce Xavier Bertrand. Le président de la région attend maintenant qu'Emmanuel Macron précise "la doctrine" à appliquer concernant le port des masques.

Xavier Bertrand s'est réjoui ce dimanche de l'arrivée de masques commandés par les Hauts-de-France.

"Nous avions déjà quelques centaines de milliers de masques et ce matin à 5h53, la première commande que nous avions effectuée est arrivée à Roissy", a annoncé le président de la région sur BFMTV.

Le mois dernier, Xavier Bertrand avait annoncé la commande de 5 millions de masques par la région. Il n'a toutefois pas précisé ce dimanche le nombre de masques arrivés à Roissy. Ceux-ci vont néanmoins bénéficier d'une procédure de dédouanement ce week-end, pour un déploiement rapide.

L'objectif de la région Hauts-de-France est "dès cette semaine avec les professionnels de santé de voir où il manque encore des masques". Outre les hôpitaux, les Ehpad ou encore les professionnels de santé en libéral, le besoin sera aussi évalué auprès de ceux qui continuent de travailler à l'extérieur de leur domicile, du personnel pénitentiaire, aux caissières en passant par les pêcheurs, a notamment énuméré Xavier Bertrand.

Quelle doctrine sur le port du masque? 

Mais le président des Hauts-de-France attend désormais des consignes claires de la part du gouvernement et d'Emmanuel Macron qui s'exprimera ce lundi face aux Français. 

"On a besoin d’entendre le président de la République là-dessus, qu’est-ce que l’Etat compte faire pendant cette période de confinement et après, sur le port du masque. Si on est en guerre alors il faut une économie de guerre", martèle-t-il. 

7 entreprises agréées pour fabriquer des masques

Si le masque doit être imposé à tous après le confinement, Xavier Bertrand compte en plus de l'Etat s'appuyer sur des entreprises locales. "Nous avons 7 fabricants de masques qui ont été agréés par la Direction générale de l’armement", explique-t-il. Parmi ces fabricants, l'entreprise Lemahieu d'ordinaire spécialiste de la fabrication de sous-vêtements est par exemple à même de produire 10.000 masques par jour.

Lors de son intervention prévue lundi soir à 20 heures, Emmanuel Macron devrait notamment se prononcer sur la suite du confinement, en vigueur depuis près d'un mois maintenant. 

Carole Blanchard