BFMTV

Coronavirus: des masques en tissu développés par le CHU de Lille entrent en production

-

- - MICHAL CIZEK / AFP

Cela faisait plusieurs jours que les acteurs de santé engageaient des appels d'offre pour produire davantage de masques chirurgicaux.

Pour faire face à la pénurie de masque en pleine pandémie de Covid-19, le CHU de Lille a conçu un masque en tissu, "développé et testé en laboratoire, compatible avec les exigences d’un masque chirurgical". Le dimanche 22 mars, l’hôpital a annoncé sur son compte Twitter le lancement de la production.

5000 bénévoles en moins de 24 heures

Pour produire ces masques, le CHU peut compter sur l’entreprise Lemahieu, une fabrique française du Nord basée à Saint-André, spécialisée dans les vêtements et sous-vêtements. Utilisant sa manufacture, l’entreprise, qui promet de produire 3000 masques par jour dans ses ateliers à destination des soignants, lance ainsi le projet "Des masques en Nord".

Après un appel sur sa page Facebook aux bénévoles pouvant "assembler à domicile des masques dont le modèle et les matières ont été validés par le CHU de Lille", l’entreprise a reçu plus de 5000 inscriptions en moins de 24 heures.

"Nous avons obtenu autorisation préfectorale pour commencer à produire. L'opération entre donc dans une phase concrète et nous tenions évidemment à remercier également l'ensemble des partenaires qui nous accompagnent sur ce projet solidaire", a-t-elle affirmé.

Livraison de 250 millions de masques

"Nous souhaitons que les masques soient fabriqués puis fournis à prix coûtant ou avec mécénat, d’abord aux hôpitaux publics engagés dans la gestion de la crise Covid-19, aux établissements privés associés au dispositif, puis aux professionnels de santé et services de secours et de sécurité dans un deuxième temps", a précisé le CHU à nos confrères de La Voix du Nord.

Cette initiative intervient après la polémique soulevée par la pénurie de masques chirurgicaux et FFP2 en pleine crise sanitaire. Une polémique que le ministre de la Santé Olivier Véran a tenté d’éteindre ce vendredi en annonçant la livraison de "250 millions de masques dans les prochaines semaines".

Domitille Lehman