BFMTV

Grève à la SNCF: les prévisions de trafic pour jeudi

Six ou sept trains sur dix devraient circuler jeudi pendant la grève à la SNCF.

Six ou sept trains sur dix devraient circuler jeudi pendant la grève à la SNCF. - -

Les cheminots sont appelés à faire grève de mercredi soir à vendredi matin contre la réforme ferroviaire. "Sept trains sur dix" devraient circuler.

Une nouvelle grève se profile à la SNCF jeudi. Un préavis a été déposé par la CGT, l'Unsa et SUD-Rail, les trois principaux syndicats de l'entreprise publique. Il court à partir de mercredi soir, 19h, jusqu’à vendredi matin, 8h.

7 trains sur 10 en moyenne

La SNCF a indiqué mardi s'attendre à la circulation jeudi d'en moyenne sept trains sur dix sur les grandes lignes et six TER sur dix.

Un train Intercités sur deux devrait circuler en moyenne, avec de grandes disparités selon les régions.

En Ile-de-France, seul un RER B sur quatre circulera sur le tronçon Nord et un train sur deux circulera sur les lignes C, D et E. Aucun train ne circulera pendant les nuits de mercredi à jeudi et de jeudi à vendredi.

La ligne A va circuler normalement. Le trafic sera également normal sur les Eurostar et Thalys.

Les usagers peuvent suivre les prévisions de trafic sur le site de la SNCF Infolignes.

Les raisons de la grève

Le principal motif de mécontentement des syndicats porte sur la réforme ferroviaire. Examiné le 16 octobre par le conseil des ministres, le projet devrait être débattu au parlement après les municipales de mars.

Il prévoit de rassembler l'exploitant ferroviaire SNCF et le gestionnaire d'infrastructures Réseau Ferré de France (RFF) en un établissement public (Epic) chapeautant deux branches, SNCF Réseau et SNCF Mobilités, chacune constituée en Epic.

Les syndicats eux réclament la réunification de la SNCF et de RFF et redoutent à terme un éclatement du système ferroviaire.

L'objectif de la réforme, qui doit voir le jour le 1er janvier 2015, est double: stabiliser la dette du système ferroviaire (40 milliards d'euros) et préparer l'ouverture à la concurrence du transport de voyageurs.

K. L. avec AFP