BFMTV

Gilets jaunes: une manifestante tuée par une automobiliste en Savoie

Christophe Castaner confirme la mort d'un gilet jaune à Pont-de-Beauvoisin, le 17 novembre 2018

Christophe Castaner confirme la mort d'un gilet jaune à Pont-de-Beauvoisin, le 17 novembre 2018 - Capture BFMTV

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et le préfet de Savoie ont confirmé ce samedi la mort à Pont-de-Beauvoisin d'une manifestante, percutée par une automobiliste qui aurait paniqué face à un barrage de gilets jaunes.

Une femme de 63 ans participant à un rassemblement non déclaré des gilets jaunes à Pont-de-Beauvoisin, en Savoie, est morte ce samedi matin après avoir été percutée par une automobiliste, a annoncé le préfet de Savoie au ministre de l'Intérieur en cellule de crise. 

Selon nos informations, la conductrice, qui emmenait sa fille chez le médecin, s'est retrouvée bloquée par le barrage mis en place par les manifestants. Alors que ces derniers se sont mis à taper sur sa voiture, l'automobiliste aurait paniqué, accéléré et foncé dans la foule, tuant une manifestante, a expliqué le préfet de Savoie à Christophe Castaner.

Les gendarmes et les pompiers, qui se trouvaient à proximité de l'incident, sont arrivés sur les lieux quelques minutes plus tard mais n'ont pas pu sauver la victime. Très choquée, la conductrice a été évacuée et est actuellement en garde-à-vue, a précisé le préfet.

"Le droit à manifester est essentiel dans ce pays, il faut évidemment le protéger mais il faut aussi faire en sorte que l'organisation minimale de la manifestation évite ce genre de drames", a réagi Christophe Castaner qui a souligné que 'tout au long de la journée, notre niveau d'inquiétude est maximum".

Me.R.