BFMTV
Société

Gilets jaunes: les gens du voyage appellent à manifester après l'arrestation de Christophe Dettinger

-

- - CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Dans plusieurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux, des membres de la communauté du voyage appellent à "commettre des exactions" dans Paris.

Plusieurs membres des gens du voyage appellent à manifester ce samedi, lors de la 9e journée nationale de mobilisation des gilets jaunes. Un appel lancé en soutien de l'ancien boxeur Christophe Dettinger, lui même issu de la communauté gitane, accusé d'avoir agressé des gendarmes lors de la dernière manifestation le 5 janvier.

Sur des vidéos publiées sur les réseaux sociaux, certains membres de la communauté des gens du voyage appellent ainsi à "commettre des exactions" à Paris. Dans l'une d'elle, partagée sur un groupe dédié aux gilets jaunes, un gitan menace le gouvernement en cas d'incarcération de l'ancien boxeur. Dans une deuxième, dévoilée sur Youtube, un autre membre de cette communauté avertit directement Emmanuel Macron:

"Par contre Macron, les gitans c’est comme les braises. Une braise qui est bouillante si tu souffles dessus, ça ravive les flammes. Cette flamme, c’est le peuple voyageur, et là tu as soufflé sur un de chez nous. Eh bien tu as attisé le feu", s’emporte-t-il.

Un appel à une mobilisation pacifiste

Les deux séquences ont été de nombreuses fois relayées sur différents groupes des gilets jaunes, amenant le procureur de Paris à effectuer un signalement auprès du parquet.

D'autres membres de la communauté gitane ont, en revanche, pris le contre-pied de ces vidéos et appelé au pacifisme. "Il a une chose que les gens du voyage doivent comprendre. Dans le cortège des gilets jaunes, il y aura les véritables casseurs. Il ne faut pas se mélanger avec ces gens là", assure l'un d'entre eux au micro de BFMTV.

Beaucoup se sont ainsi dits prêts à manifester mais dans le calme, s'accordant sur un fait: la justice s'acharne sur l'ancien boxeur. "C'est une personne qui s'est emportée. La justice ne voit que le délit, donc elle s'acharne sur Christophe", affirme ainsi l'un. "C'est un père de famille! Il travaille, il n'a pas de casier. La justice doit évaluer son casier, pas juste ses actes", conclut une autre.

Cyrielle Cabot