BFMTV

Gilets jaunes: abroger le mariage pour tous, la revendication la plus votée de la consultation en ligne

Près de 6000 internautes ont voté pour la contribution "Abrogation de la loi Taubira !" relative au mariage pour tous.

Près de 6000 internautes ont voté pour la contribution "Abrogation de la loi Taubira !" relative au mariage pour tous. - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Plus de 9000 contributions ont été déposées lors de la consultation en ligne lancée par le Cese du 15 décembre 2018 au 4 janvier 2019. La revendication qui a reçu le plus de votes, et de loin, est "l'abrogation de la loi Taubira".

Il s'agissait des prémices du grand débat national souhaité par Emmanuel Macron. Du 15 décembre 2018 au 4 janvier 2019, le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a invité les citoyens "avec ou sans gilet jaune" à établir une liste de revendications, par le biais d'une consultation en ligne.

Plus de 9000 contributions ont été déposées sur la plateforme, articulées autour de six grands thèmes: "inégalités sociales", "justice fiscale", "inégalités territoriales", "pouvoir d'achat", "participation des citoyens" et "transition écologique". Ces contributions ont recueilli au total 260.879 votes au cours des trois semaines de vote.

Près de 6000 votes contre la loi Taubira

Et les résultats ont de quoi surprendre. Les contributions les plus votées sont souvent celles issues de réseaux militants très marqués à droite, assez éloignées des revendications habituelles des gilets jaunes. Ainsi, arrive en tête avec 5897 votes, la proposition "Abrogation de la loi Taubira !" relative au mariage pour tous.

Suivent, bien loin derrière, "un Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC) sur le projet de loi Bioéthique" (3021 votes), qui fait notamment référence à l'extension de la PMA à toutes les femmes; la "fin des subventions dans l'éolien" (2930); "pour que la victime puisse faire appel en cas de relaxe ou d’acquittement" (2845); le "retour à l'universalité des allocations familiales" (2827) et '"l'abolition universelle de la GPA" (1917).

Un avis présenté au vote en mars

"Sur la base des résultats de cette consultation, mais aussi d'auditions et de la consultation de citoyens tirés au sort, un avis sera élaboré et présenté au vote en mars 2019, afin d'apporter une réponse globale aux enjeux révélés par le mouvement des gilets jaunes et s'inscrire dans le débat national", avait précisé le Cese au lancement de cette consultation.

Cette assemblée constitutionnelle de représentants sociaux et associatifs a pour première mission de conseiller le gouvernement et le Parlement par ses avis, qui ne sont que consultatifs.

Céline Penicaud avec AFP