BFMTV

Gilets jaunes: 2.500 personnes mobilisées sur les ronds-points

Les gilets jaunes étaient 2.500 jeudi sur les points de rassemblement.

Les gilets jaunes étaient 2.500 jeudi sur les points de rassemblement. - AFP

La mobilisation des gilets jaunes était évaluée jeudi à 2.500 personnes sur 200 points de rassemblement par des sources policières concordantes. Un chiffre contesté par les gilets jaunes mobilisés.

Après près de 7 semaines de mouvement, la mobilisation des gilets jaunes tend à s'essouffler. Jeudi, ils étaient 2.500 à se réunir dans toute la France sur 200 points de rassemblement, a-t-on appris de sources policières concordantes. Ce chiffre est toujours contesté par les gilets jaunes mobilisés.

Le 31 décembre et le 1er janvier, alors que les gilets jaunes avaient appelé à un nouvel acte, ils étaient 1.500 dans toute la France, toujours sur 200 points de rassemblement. Quelques jours plus tôt, le samedi 29 janvier, 800 personnes s'étaient rassemblées à Paris selon la préfecture de police, et 12.000 sur l'ensemble du territoire. Loin des 285.000 comptabilisés le premier samedi de mobilisation, le 17 novembre dernier. Dans le même temps, les autorités ont rappelé leur message de fermeté: toutes les opérations d'évacuation des points de blocages ou des barrages qui gênent la circulation vont se poursuivre.

Des appels au rassemblement samedi

La question de la participation des gilets jaunes se pose à la veille d'un Acte 8, le premier de l'année 2019. "La mobilisation va continuer, assure François Boulo, porte-parole des gilets jaunes à Rouen. Il va y avoir des rassemblements dans toutes les grandes villes de province comme il a pu se produire les deux samedis précédents." Le porte-parole reconnaît "un creux de vague pendant les fêtes de Noël", une tendance "normale". Une mobilisation est annoncée sur les réseaux sociaux à Toulouse, Toulon, La Rochelle, Bordeaux, Lille ou encore Strasbourg.

A Paris, les gilets jaunes devraient déserter les Champs-Elysées. Une marche est prévue à partir de 14 heures entre l'Hôtel de Ville et les abords de l'Assemblée nationale. Les participants feront une allocution en réponse aux voeux du 31 décembre prononcés par Emmanuel Macron lors de ce rassemblement déclaré en préfecture. Idem pour une manifestation statique sur les Champs-Elysées puis un cortège en direction de la Bourse.

D'autres appels à manifester dans la capitale ont été lancés sur les réseaux sociaux place de la République ou au Trocadéro. Un rassemblement de gilets jaunes femmes a également été annoncé pour la journée de dimanche à Paris.

Justine Chevalier