BFMTV

Protocole sanitaire, cours "oasis"... Les nouveautés de la rentrée dans les établissements parisiens

Des élèves d'une école élémentaire à Srasbourg, le 22 juin 2020

Des élèves d'une école élémentaire à Srasbourg, le 22 juin 2020 - FREDERICK FLORIN © 2019 AFP

Outre les mesures de distanciation sociale et le protocole sanitaire destinés à lutter contre la pandémie de coronavirus, cette rentrée scolaire s'accompagnera de plusieurs nouveautés.

Ce mardi, les élèves parisiens retrouveront les bancs de l'école. Outre les mesures de distanciation sociale et le protocole sanitaire destinés à lutter contre la pandémie de coronavirus, cette rentrée scolaire s'accompagnera de plusieurs nouveautés, comme la piétonnisation des abords des écoles ou la mise en place de cours de récréation "oasis". BFMTV.com fait le point sur ces nouveaux aménagements.

• Le protocole sanitaire contre le coronavirus

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus, les écoles élémentaires, les collèges et les lycées parisiens respecteront le protocole sanitaire mis en place par le ministère de l'Education.

"La Ville suivra à la lettre toutes les précautions et les consignes sanitaires fixées par les autorités nationales. Pas de mesures spécifiques à la capitale, donc", explique la Ville de Paris sur son site internet.

"Comme durant la période de déconfinement, il y aura le lavage régulier des mains, tous les gestes barrières, le respect au maximum de la distanciation physique, et le souci d'éviter au maximum le brassage des élèves pendant les récréations et au moment de la restauration scolaire", affirmait Patrick Bloche, l'adjoint à la maire en charge de l'éducation, jeudi, lors d'une conférence de presse.

Les horaires des élèves pourront être légèrement modifiés pour permettre une aération fréquente des locaux. Par ailleurs, pour éviter le brassage des élèves, ils seront invités à rester dans la même classe plutôt qu'à en changer comme ils en avaient l'habitude. Les récréations et les pauses déjeuner pourront aussi se faire en alternance entre les classes.

• Deux masques offerts aux collégiens et lycéens

Les élèves, à partir de 11 ans, devront aussi s'habituer à porter un masque, y compris lors des récréations. A Paris, deux masques lavables et réutilisables seront offerts à tous les collégiens par la mairie de Paris.

Même mesure dans les lycées. "Chaque lycéen disposera dès la rentrée de deux masques lavables", a annoncé Valéry Pécresse, la présidente de la région, lors d'une conférence de presse. Ces dons seront "renouvelés aussi souvent que possible", a-t-elle ajouté.

• Des abords d'écoles piétonnisés

Après des expérimentations lancées en 2019, la mairie de Paris comptera pour cette rentrée 59 nouvelles "rues aux écoles", des rues où la circulation est interdite aux voitures, ou avec une vitesse limitée et des espaces piétons plus importants.

"Il s'agit d'assurer la sécurité des enfants sur le chemin de l'école, et répondre à une préoccupation de santé publique majeure, en leur permettant de respirer un air plus sain", explique Patrick Bloche au Parisien. A terme, ce dispositif devrait être étendu à 80 écoles de la capitale.

• Des cours "oasis"

Dans le même objectif d'offrir un air plus sain aux écoliers, 14 nouvelles cours "oasis" viennent s'ajouter aux 31 déjà aménagées depuis 2018. Ces dernières ont été débitumées cet été et le bitume a été remplacé soit par "un revêtement qui absorbe la chaleur et les eaux de pluie, soit par des espaces végétalisés avec la possibilité d'y aménager des jardins pédagogiques".

Une vingtaine de ces cours "oasis" seront ouvertes dès début septembre à tous les habitants pendant le week-end. Elles pourront ainsi profiter aux familles, accueillir des fêtes de quartier ou d'autres événements.

• Un éveil aux langues étrangères à la maternelle

Selon Le Parisien, Dans le cadre du programme Déclic langues, les enfants de 52 écoles maternelles et élémentaires pourront pratiquer des activités ludiques ou sportives dans une langue étrangère à partir de la rentrée.

• Des élèves équipés de tablette dans les lycées

Dans les lycées, la région Île-de-France s'est engagée à fournir un ordinateur ou une tablette à "100 % des élèves qui rentrent en seconde". Un processus de numérisation déja entamé depuis l'année dernière.

• Des protections hygiéniques gratuites

La Région compte aussi installer des distributeurs de serviettes et de tampons hygiéniques gratuits dans tous les lycées à partir de l'automne, pour lutter contre la précarité menstruelle.

Cyrielle Cabot Journaliste BFMTV