BFMTV

Covid-19: dans les 19 départements confinés, un seul cas dans une classe entraînera désormais sa fermeture

Pour éviter une explosion des contaminations dans les écoles, le ministre de l'Éducation nationale renforce le protocole sanitaire.

"L'école est fondamentale pour notre pays." C'est pourquoi le gouvernement reste sur sa position de maintenir les établissements scolaires ouverts malgré l'aggravation de l'épidémie de Covid-19 dans le pays. Toutefois, des mesures de sécurité sanitaire supplémentaires vont être mises en place dès la semaine prochaine, a annoncé Jean-Michel Blanquer ce vendredi.

Ainsi, dans les 19 départements qui font l'objet de mesures de restrictions renforcées, chaque classe sera fermée "au premier cas de contamination", à partir de la semaine prochaine, a déclaré le ministre de l'Éducation nationale ce vendredi lors d'une conférence de presse.

"Cela va nécessairement signifier plus de fermetures de classes dans les prochains jours pour ceux qui sont concernés", a-t-il admis, précisant que cela concernerait "tous les niveaux scolaires", de la maternelle au lycée.

Les cantines traitées au cas par cas

Les cantines pourront quant à elles être fermées dans les écoles, notamment dans les départements les plus touchés par le virus, mais au cas par cas, et "en dernier ressort".

"Il sera loisible aux collectivités locales en concertation avec l'Éducation nationale de le faire. Nous n'incitons pas à ce que ce soit le cas. C'est une mesure qui doit être prise en dernier ressort quand on pense qu'elle est indispensable au regard des circonstances locales", a expliqué le ministre.

Contaminations en hausse chez les enfants

Le nombre de nouvelles contaminations par le coronavirus a particulièrement progressé chez les moins de 15 ans la semaine dernière en France, une hausse que l'intensification du dépistage n'explique qu'en partie, selon Santé publique France.

Dans l'ensemble de la population, l'incidence - la proportion de nouveaux cas détectés - a progressé de 17%, à 313 cas pour 100.000 habitants, bien au-dessus du seuil d'alerte maximale fixé par le gouvernement (250). Mais c'est chez les 0-14 ans que l'incidence a le plus augmenté du 15 au 21 mars, avec une hausse de 31% par rapport à la semaine précédente, à 230 pour 100.000 habitants, selon le point épidémiologique publié vendredi par l'agence sanitaire.

Ambre Lepoivre Journaliste BFMTV