BFMTV

Ces établissements scolaires où la rentrée a été perturbée par le Covid-19

Un enfant à l'entrée d'une école élémentaire toulousaine le 22 juin 2020 (photo d'illustration)

Un enfant à l'entrée d'une école élémentaire toulousaine le 22 juin 2020 (photo d'illustration) - Lionel Bonaventure-AFP

Rentrée repoussée, classes ou écoles fermées... La rentrée scolaire de plusieurs établissements scolaires, du Rhône aux Alpes-de-Haute-Provence, a été perturbée par des cas de Covid-19.

À peine les 12.4 millions d'élèves français ont-ils eu le temps de reprendre le chemin de l'école que certains établissements ou classes ont déjà fermé, perturbés par la détection de cas de contamination au Covid-19.

Au moins deux écoles qui avaient rouvert mardi ont ainsi été contraintes de refermer depuis la rentrée. Deux autres établissements ont dû repousser leur réouverture et quatre établissements ont dû fermer des classes après avoir identifié des cas de coronavirus.

> Des établissements fermés

En Haute-Loire, l'école publique de Siauges-Sainte-Mairie a été fermée jusqu'au mercredi 9 septembre, après qu'un enfant de maternelle a été testé positif au Covid-19, comme le rapporte le journal La Montagne. Un dépistage des élèves et du personnel encadrant va être organisé par l'ARS en début de semaine prochaine.

Une école primaire privée, à Saint-Didier-au-Mont-d'Or, a aussi été fermée ce mercredi près de Lyon après qu'un enseignant a été testé positif au Covid-19, selon le rectorat. Par mesure de précaution, l'ARS a préconisé "l'isolement de l'ensemble de l'équipe pédagogique". Les enseignants étant isolés, l'école ne peut accueillir les élèves.

> Des rentrées scolaires repoussées

Dans les Alpes-de-Haute-Provence, deux collèges ont dû reporter leur rentrée à jeudi, alors que deux agents d'entretien exerçant dans ces établissements ont été testés positifs au Covid-19.

Un collège de Bordeaux, censé rouvrir mardi, doit lui aussi reporter sa rentrée à la fin de la semaine, rapporte le journal Sud Ouest, en raison d'un cas de coronavirus détecté parmi le personnel. Les personnes ayant été en contact direct avec la personne testée positive ont été placées en quatorzaine.

Deux collèges des Alpes-de-Haute-Provence, à Forcalquier et Volx, ont également été contraints de repousser leur réouverture à jeudi, car deux agents d'entretiens ont été testés positifs. Les deux personnes, en couple, travaillaient dans les deux établissements.

Même scénario dans les Hauts-de-Seine, où un cas de Covid-19 a été identifié dans une école maternelle de Chaville. L'établissement a été fermé mardi et mercredi, et il devrait rouvrir ce jeudi. Selon la mairie, "un agent travaillant" dans l'école a été testé positif au coronavirus.

> Des fermetures de classes

Plusieurs établissements ont également fait le choix de fermer des classes dans lesquelles des cas de coronavirus ont été identifiés. Une classe de CM1 de l'école de Saint-Priest dans le Rhône a notamment été fermée mardi à cause d'un élève testé positif le jour de la rentrée, et les élèves ont été placés en quatorzaine, selon les informations de BFM Lyon.

Dans les Hauts-de-France, 25 collégiens d'un collège d'Amiens ont été placés en quatorzaine mardi, après avoir été en contact avec une élève positive lors d'"un stage de réussite" avant la rentrée.

Face à la recrudescence de l'épidémie sur le territoire français, le port du masque a été rendu obligatoire pour tous les enseignants et tous les élèves à partir de 11 ans.

Jeanne Bulant