BFMTV

Canicule: de nombreuses écoles fermées, pour certaines ne proposant aucun accueil

Si le ministre de l'Education nationale affirme pour le moment qu'aucune fermeture nationale n'est décidée, plusieurs établissements seront fermés en fin de semaine à cause de la canicule.

Avec un mercure dépassant parfois les 40 degrés, la canicule s'annonce particulièrement rude pour les enfants devant encore se rendre en cours en cette fin juin. Certains établissements ne disposent en effet pas de climatisation, de ventilation ni même de stores, et ne permettent donc pas de garantir une "ambiance fraîche" comme le demande le ministère.

Jean-Michel Blanquer a assuré en début de semaine qu'il n'y aurait pas de fermeture nationale des établissements, faisant valoir que la situation serait "tout à fait tolérable" dans bon nombre d'endroits. Néanmoins, a-t-il précisé, des fermetures "au cas par cas" sont possibles, sur décision du chef d'établissement "en lien avec le rectorat, la collectivité locale et à la fin le préfet qui prend la décision juridiquement".

50 écoles totalement fermées dans l'Essonne

La préfecture de l'Essonne a effectivement annoncé la fermeture totale d'une cinquantaine d'écoles à partir de ce mercredi, notamment à Savigny-sur-Orge et à Vigneux-sur-Seine. Dans d'autres établissements du département dont la liste est disponible sur le site de la préfecture, l'accueil reste possible pour les élèves ne disposant pas de solution de garde.

Dans le Val-de-Marne, la municipalité du Plessis-Trévise a elle aussi annoncé la fermeture des crèches, écoles et du collège jeudi et vendredi. Un accueil sera mis en place en centres de loisirs, a assuré la ville dans un communiqué. Même décision à Saint-Maur, où toutes les écoles seront fermées jeudi et vendredi. La municipalité prévient toutefois "qu'aucun accueil de substitution ne peut être proposé".

Les communes de Valenton, Vitry-sur-Seine, Ivry, L'Haÿ-les-Roses, ainsi qu'une école de Nogent-sur-Marne et 11 écoles (sur 15) d'Alfortville ont pris des décisions similaires. 

Des dizaines d'écoles fermées en Seine-Saint-Denis

Plusieurs dizaines d'écoles sont également fermées en Seine-Saint-Denis, selon nos informations. C'est notamment le cas d'Aulnay-sous-Bois, où 48 écoles sur 53 sont fermées. A Coubron, Rosny-sous-Bois et Villepinte, les établissements ne sont pas fermés mais la mairie conseille aux parents de garder les enfants chez soi si possible. 

En Seine-et-Marne, les communes de Melun, Villeneuve-Saint-Denis, Grandpuits, Pommeuse, Flagy et Vaux-le-Pénil ont décidé la fermeture des écoles en cette fin de semaine, rapporte La République de Seine-et-Marne. A Moncourt-Fromonville, seules les maternelles sont concernées.

13 écoles fermées à Tours

L'Île-de-France est loin d'être la seule concernée par ces mesures. Treize écoles "identifiées comme les plus sensibles à la chaleur" selon La Nouvelle République seront fermées à Tours, toujours jeudi et vendredi. Les enfants des écoles publiques concernées ne seront pas accueillis, prévient la municipalité, qui incite aussi les parents d'élèves scolarisés dans d'autres établissements à les garder à la maison. 

En Isère, la ville de Gières, près de Grenoble, a annoncé la fermeture des écoles maternelles et élémentaires par arrêté municipal. Outre la vieillesse de certains bâtiments, les élèves doivent parfois se déplacer à pied pour aller manger, a fait valoir le maire auprès de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

Même décision dans le Bas-Rhin, où les écoliers trouveront porte close à Saverne et Dettwiller. Dans les communes où les établissements sont fermés, l'accueil des enfants est parfois restreint; il vaut mieux donc se renseigner en amont auprès de l'école ou de la mairie. 

Si ces fermetures peuvent poser des problèmes de garde aux parents, les autorités et certains enseignants assurent pourtant que les enfants seront parfois mieux protégés de la chaleur chez eux, où ils ont facilement accès à l'eau et aux toilettes, qu'à l'école.

Liv Audigane