BFMTV

Blocage des lycées: des dizaines d'établissements perturbés dans tout le pays

Plusieurs dizaines d'établissements sont toujours bloqués ce mardi en France

Plusieurs dizaines d'établissements sont toujours bloqués ce mardi en France - (PHOTO D'ILLUSTRATION). - Martin BUREAU - AFP

Des dizaines d'établissements étaient à nouveau bloqués ce mardi dans toute la France, où les lycéens manifestent contre les réformes du bac et du lycée et la plateforme Parcoursup. Le point sur les blocages et les nombreux débordements région par région.
  • En Occitanie

L'agglomération de Toulouse comptait ce mardi 13 d'établissements perturbés (lycées Saint-Sernin, Rive-Gauche, Raymond-Naves, Arènes, Sainte-Marie-de-Nevers, Bellevue, Berthelot, Ozenne, Déodat-de-Séverac, Roland Garros, Saint-Exupéry à Blagnac, Pierre-Paul Riquet à Saint-Orens, Charles-de-Gaulle à Muret) selon France 3 Occitanie et au moins sept gros incendies signalés.

Un incendie volontaire faisant un blessé a notamment endommagé le hall d'entrée du lycée Saint-Exupéry de Blagnac, en banlieue, causé par un feu de poubelles selon les lycéens.

  • En Ile-de-France

Selon nos informations, 32 établissements de l'Académie de Versailles étaient concernés dont 8 totalement bloqués.

Dans l'Académie de Créteil, 32 établissements étaient également perturbés parmi lesquels 5 bloqués. L'Académie de Paris a elle été plus faiblement touchée avec 6 lycées perturbés. 

Plusieurs lycées du Val-de-Marne étaient partiellement bloqués et un véhicule a été incendié ce mardi matin au lycée polyvalent de Cachan, obligeant la police à faire usage de gaz lacrymogène.

Du côté d'Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, des incidents ont été signalés aux abords du lycée Jean-Pierre Timbaud, où des heurts avaient déjà éclaté lundi. Des débordements ont également été recensés dans deux lycées de Pantin et Saint-Ouen.

  • En Provence - Côté d'Azur

À Marseille, 23 établissements étaient perturbés ce mardi, dont dix totalement bloqués. Devant plusieurs d'entre eux, des lycéens ont brûlé des poubelles et érigé des barricades, dans une ambiance parfois tendue, ont constaté des journalistes de l'AFP.

A Cannes, 300 lycéens se sont rassemblés devant l'hôtel de ville.

  • Les Pays de la Loire

Selon France Bleu Loire Océan, des échauffourées ont éclaté ce mardi matin devant le lycée Michelet, à Nantes, après que des jeunes ont jeté des projectiles sur les policiers et brûlés des containers.

D'autres manifestations ont également eu lieu devant le lycée Guist'hau de Nantes et celui de la Herdrie à Basse-Goulaine.

  • En Nouvelle-Aquitaine

À Bordeaux, plusieurs centaines de jeunes se sont rassemblés devant un lycée et ont mis le feu à une barricade de fortune, constituée de poubelles, selon un journaliste de l'AFP. Les forces de l'ordre sont intervenues et ont tiré des gaz lacrymogènes. Par mesures de sécurité, les commerces de la place ont fermé. Des containers ont également été incendiés devant le lycée François-Mauriac.

Selon France Bleu Béarn, les forces de l'ordre ont dû intervenir devant le lycée Saint-John Perse pour disperser les jeunes manifestants.

  • En Auvergne - Rhône-Alpes 

À Lyon et sa métropole, des rassemblements étaient en cours devant 13 lycées, selon la préfecture du Rhône. Des échauffourées ont éclaté entre lycéens et forces de l'ordre, durant lesquelles un policier a été blessé et à l'issue desquelles cinq interpellations ont eu lieu pour "jets de projectiles" sur agents dépositaires de l'autorité publique et "dégradations de biens".

A Annecy, Villeurbanne et Saint-Priest, des blocages et violences ont également été signalés, selon franceinfo.

Dans la Drôme, des lycéens ont manifesté devant plusieurs établissements. Des débordements ont été rapportés par France Bleu Drôme Ardèche, qui fait état de containers incendiés nécessitant l'intervention des sapeurs-pompiers. Une policière a légèrement été blessée et un lycéen interpellé.

  • Dans le Centre-Val de Loire

Devant le lycée Benjamin Franklin à Orléans, nos confrères de France 3 Centre-Val de Loire ont signalé ce mardi matin que plusieurs véhicules avaient été retournés et dégradés. Quatre jeunes ont été placés en garde à vue.

  • En Corse

En Corse, des établissements ont été bloqués un peu partout sur l'île, notamment à Ajaccio, Bastia, Corte et Balagne, rapportent France Bleu RCFM.

  • Dans les Hauts-de-France

Environ 1200 lycéens ont manifesté ce mardi matin dans les rues de Dunkerque pour protester contre les réformes dans l'Education nationale.

Selon le rectorat de l'académie de Lille, "il y a eu 13 lycées touchés dans l'académie par des tentatives de blocage", mais les cours ont été assurés.

  • En Normandie

A Cherbourg, le lycée Jean-François Millet a été bloqué ce mardi matin, a rapporté France Bleu Cotentin.

Le rectorat a également signalé que trois établissements étaient bloqués dans l'académie de Caen-Rouen.

A Maromme en Seine-Maritime, la mobilisation des lycéens a dégénéré après que ces derniers ont mis le feu à des pneus et des poubelles devant un établissement. Les CRS, la police municipale et nationale ont été dépêchés sur les lieux et deux adolescents ont été interpellés.

Manon Fossat