BFMTV

Dieudonné peut-il être expulsé du théâtre de la Main d'or?

Le théâtre de la Main d'or, dans le passage éponyme, QG parisien de Dieudonné depuis 1999.

Le théâtre de la Main d'or, dans le passage éponyme, QG parisien de Dieudonné depuis 1999. - -

Les propriétaires du théâtre ne veulent plus de Dieudonné, que les "débordements" dérangent. Mais l'expulser de son QG parisien pourrait être plus compliqué que prévu. Explications.

Le Théâtre de la Main d'or, à deux pas de Bastille, dans le 11e arrondissement de Paris: ce nom est tellement associé à celui de Dieudonné qu'on en a oublié qu'il n'en était pas le propriétaire. Et que l'humoriste pourrait bien se voir expulsé de ce qui est son QG depuis 1999.

Selon Libération (lien payant), cette éventualité a été formulée par les propriétaires du lieu, un fond d'investissement détenu par trois associés qui ont racheté le théâtre en 2011. L'information, livrée par Jean-Claude Elfassi, paparazzi en lutte ouverte contre Dieudonné, a été confirmée par l'un des propriétaires, contacté par le quotidien.

Cette personne, qui souhaite garder l'anonymat, affirme ainsi que les "débordements de l'artiste" les dérangent, et qu'ils "étudient la question avec leurs avocats". Un peu maigre, néanmoins, pour s'en débarrasser. "Il n'y a aucune raison pour qu'un propriétaire vire un artiste pour des raisons politiques ou métaphysiques", affirme Henry Buzy Cazaux, de l'institut de management des services immobiliser, contacté par BFMTV.

"Aucun problème de loyer"

Or, depuis le rachat du théâtre, "il n'y a eu aucun problème avec le loyer", affirme le propriétaire. Et pour Me Sanjay Mirabeau, l'un des avocats de Dieudonné contacté par Libération, "il n'y a jamais eu de souci de voisinage ou de tapage".

Dans l'attente de trouver une solution légale, les propriétaires peuvent en tout cas compter sur le soutien de la ministre de la Culture. Aurélie Filippetti a en effet indiqué mardi qu'elle ne mettait en effet "aucun veto a priori" à l'hypothèse d'une fermeture du théâtre de la Main d'or. "Tous les supports juridiques permettant de mettre un terme à l'entreprise lucrative de M. Dieudonné doivent être étudiés", ajoute-t-elle.

Mathilde Tournier et avec Julien Migaud-Muller