BFMTV

Des gilets jaunes s'introduisent chez une députée LaREM de l'Aude et allument un feu devant sa résidence

Mireille Robert à l'Assemblée nationale le 26 septembre 2017

Mireille Robert à l'Assemblée nationale le 26 septembre 2017 - JACQUES DEMARTHON / AFP

Plusieurs dizaines d'individus se revendiquant du mouvement des gilets jaunes se sont introduits chez Mireille Robert, députée LaREM de la 3e circonscription de l'Aude, dans la nuit de vendredi à samedi. Ils ont enflammé des palettes devant sa résidence et proféré des menaces à l'encontre de sa famille.

C'est une "fuite en avant qui dessert leur cause", s'insurge Mireille Robert sur Twitter. La députée LaREM de la 3e circonscription de l'Aude a reçu la visite dans la nuit de vendredi à samedi de plusieurs gilets jaunes, qui l'auraient "agressée" et auraient "menacé" sa famille selon ses propres mots.

Visage dissimulé

Les faits se sont déroulés à partir de 22h25. Une quarantaine d’individus, qui se revendiquent du mouvement des gilets jaunes, se sont présentés au domicile de Mireille Robert, situé à Pieusse, dans l'Aude. Selon nos informations, ils ont demandé à parler à la députée à leur arrivée. 

Le ton est monté lorsqu'un membre de la famille de Mireille Robert a indiqué que la principale intéressée n'était pas présente. Mécontents, une dizaine d'individus au visage dissimulé auraient enflammé des palettes devant la résidence.

Aucune interpellation

Les individus se sont enfuis dès l'arrivée des forces de l'ordre. Les gendarmes de Limoux sont restés surveiller la maison dans la nuit de vendredi à samedi, mais aucune personne n'a été interpellée à ce stade. 

La députée LaREM dénonce ce samedi une "dérive violente" qui n'est "pas acceptable". Elle a précisé sur Twitter qu'elle avait déposé plainte. "Ce genre de chantage renforce (...) mes convictions démocrates, ma volonté de servir la République et de réformer notre pays si malade", a-t-elle ajouté.

Céline Penicaud avec Mélanie Vecchio