BFMTV

Défilé, diplomatie, concerts: le programme des célébrations de ce 14-Juillet

Le président Emmanuel Macron et son épouse en train d'assister au défilé du 14-Juillet 2018 à Paris.

Le président Emmanuel Macron et son épouse en train d'assister au défilé du 14-Juillet 2018 à Paris. - Eric FEFERBERG / AFP

Paris s'apprête à commémorer la prise de la Bastille. Dimanche, le président Emmanuel Macron se rendra sur les Champs-Élysées dans la matinée pour assister à la parade militaire, avant un déjeuner avec Angela Merkel et Jean-Claude Juncker.

Cette année, le traditionnel défilé militaire du 14-Juillet sera placé sous le signe de l'Europe de la défense. L'édition 2019 étant intitulée "Agir ensemble", ce thème constituera le fil rouge des festivités.

Comme chaque année, les festivités du 14-Juillet débuteront la veille au soir, ce samedi, avec notamment l'ouverture des casernes parisiennes pour l'habituel bal populaire des pompiers. Puis la parade militaire officielle aura lieu, comme d'habitude, entre 8 et 12 heures sur la célèbre avenue parisienne.

En tout, quelque 4300 militaires, 196 véhicules, 237 chevaux, 69 avions et 39 hélicoptères seront mobilisés pour l'événement.

  • Déjeuner avec les dirigeants européens

Pour le défilé aérien, le président de la République est attendu sur l'avenue de Friedland à 10h10, où il recevra les honneurs du Premier ministre Édouard Philippe, de la ministre des Armées Florence Parly, de la secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées Geneviève Darrieussecq et du chef d'état-major du président Bernard Rogel place de la Concorde.

Le chef de l'État recevra ensuite à déjeuner plusieurs dirigeants européens, dont la chancelière allemande Angela Merkel et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

  • Honneur aux armées européennes

Les invités d'honneur du défilé seront les 10 pays européens participant à l'Initiative européenne d'intervention (IEI), née l'année dernière sous l'impulsion d'Emmanuel Macron afin de développer une "culture stratégique partagée".

Pour ouvrir le défilé, des militaires venus d'Allemagne, de Belgique, du Danemark, d'Espagne, d'Estonie, de Finlande, des Pays-Bas, du Portugal et du Royaume-Uni descendront les Champs-Elysées avec leurs emblèmes. Les partenaires européens seront également représentés avec plusieurs avions et hélicoptères au sein du défilé aérien qui survolera Paris. La brigade franco-allemande (BFA), qui fête cette année ses 30 ans d'existence, défilera également à pied cette année.

  • Blessés de guerre et innovation

Le premier tableau du défilé sera consacré à l'innovation, priorité affichée des armées. Robots, drones et exosquelettes utilisés par les armées seront déployés place de la Concorde, devant la tribune présidentielle, tandis les nouveautés technologiques dans le spatial, l'aérien, le terrestre, le maritime et le cybernétique seront présentées sur grand écran. Parmi les clous du spectacle figure notamment le robot Colossus utilisé par les pompiers de Paris lors de l'incendie de Notre-Dame de Paris.

Le tableau final sera consacré aux blessés des armées, en écho au défilé du 14 juillet 1919, qui avait été ouvert par les blessés de la Première guerre mondiale. Trois pensionnaires des Invalides en fauteuil roulant défileront aux côtés de trois militaires récemment blessés en opérations, au son de la musique de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. Ils seront rejoints par des sportifs blessés, symboles de la reconstruction.

Une délégation d'adolescents ayant récemment participé à la phase de test du service national universel (SNU) défileront aux côtés des blessés, dans leur uniforme bleu et blanc estampillé d'une cocarde tricolore.

  • Rencontre avec les soldats aux Invalides

Une rencontre gratuite avec les soldats est prévue dimanche, de 14 à 18 heures à l'Hôtel des Invalides. Plusieurs stands de présentation des trois armées, du service de santé des armées, de la brigade des sapeurs pompiers de Paris, de la gendarmerie nationale, de la police nationale et du tout nouveau service national universel (SNU).

  • Soirées à Longchamp, la Défense et Champ-de-Mars

Plusieurs soirées spéciales sont également prévus dimanche au sein et autour de la capitale. Le DJ Bob Sinclar donnera un concert du haut de la Grande Arche de la Défense transformée en piste de danse pour l'occasion, dès 18 heures. Une Garden Party "hippique, épique et électro" est prévue à l'hippodrome de Longchamp, dimanche à partir de 17 heures, où huit courses hippiques nocturnes sont prévues au son des DJ sets du tandem Ofenbach. Enfin, un grand concert symphonique gratuit aura lieu sur le Champ-de-Mars à partir de 21h15.

  • Feu d'artifice au dessus de la Tour Eiffel

Comme chaque année, un feu d'artifice clôturera la journée de fête nationale, à partir de 23 heures. D'après la mairie de Paris, le spectacle pyrotechnique sera cette année placé sous le thème de "La fête des Fédérations, l’idée de regroupement, de solidarité mais également de diversité, à l’image de Paris, capitale aux multiples facettes".

Jeanne Bulant