BFMTV

"Coup de gueule" contre la hausse des carburants: la réponse insolite de la ministre Emmanuelle Wargon

Après le "coup de gueule" de Jacline Mouraud contre la hausse du prix des carburants, la riposte de la secrétaire d'Etat. Ce dimanche dans une vidéo postée sur Twitter, Emmanuelle Wargon a répondu à l'automobiliste en colère.

La nouvelle secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon, a réagi ce dimanche au "coup de gueule" viral de Jacline Mourand contre la hausse des carburants. "Il n'y a aucun complot du gouvernement contre la voiture" a-t-elle d'abord voulu faire savoir dans sa vidéo publiée sur Twitter, et retweetée plus de 200 fois ce dimanche soir.

"Nous savons très bien que la voiture est un mode de transport indispensable, en particulier dès qu'on sort des villes" assure la membre du gouvernement.

Dans sa vidéo publiée en octobre, et depuis visionnée des millions de fois, Jacline Mouraud s'énervait de voir les prix de l'essence et du diesel flamber. Ces dernières semaines, les consommateurs ont lancé des appels à manifester et à bloquer les routes pour demander une baisse des prix.

"Vers une meilleure transition énergétique"

Dans sa réponse filmée, la secrétaire d'Etat présente le plan gouvernemental en matière de voiture comme "très simple": "Nous voulons plus de sécurité, moins de pollution, moins de changement climatique." 

En réponse à Jacline Mouraud, elle ajoute: "nous avons aligné la fiscalité du diesel sur celle de l'essence, parce que quand on voit le nombre de morts par particules fines en France aujourd'hui: 48.000. On voit vraiment pas pourquoi il y aurait un bonus sur le diesel alors qu'il pollue plus."

"Nous augmentons progressivement les taxes sur l'essence et sur le diesel pour aller vers une meilleure transition énergétique et climatique" soutient encore Emmanuelle Wargon. "Mais on parle de 4 centimes par litre d'essence, de 7 centimes par litre de diesel. Tout le reste c'est l'augmentation du prix des carburants."

Des mesures que la secrétaire d'État dit espérer compenser grâce au chèque énergie d'une valeur de 150 euros à destination des ménages modestes, et par la prime à la conversion.

"Ce n'est pas pour gagner de l'argent que l'on fait ça"

Sur BFMTV, la secrétaire d'Etat explique avoir trouvé "normal" de réagir à l'interpellation de Jacline Mouraud. Elle assure aussi avoir tourné cette vidéo "simplement, naturellement" avec son portable, considérant qu'il était "important d'être dans le débat là où il a lieu".

La secrétaire d'Etat dit aussi vouloir instaurer "plus de sécurité", et assume: "oui, cela veut dire plus de radars". Elle tempère cependant: "le produit des amendes va intégralement au financement de la sécurité routière", précisant "ce n'est pas pour gagner de l'argent que l'on fait ça."

Emmanuelle Wargon a également contesté la mise en place d'une carte grise pour les vélos, contrairement à ce qui avait été évoqué récemment. Le Premier ministre Edouard Philippe a quant à lui expliqué samedi comprendre la colère des Français, mais estime que ces hausses de prix sont nécessaires, pour la planète.

Jeanne Bulant