BFMTV

Canicule: Macron assure que "tout le gouvernement" est mobilisé

Le chef de l'État a également appelé à la vigilance dans les services d'urgence et de santé comme les Ehpad.

Le président de la République, Emmanuel Macron a assuré lundi que "tout le gouvernement" était mobilisé pour faire face à la canicule qui a débuté ce lundi en France et qui a notamment conduit au report du brevet des collèges.

"Cet événement météorologique a été prévu, anticipé et donc il y a une mobilisation de tout le gouvernement", a déclaré le président en quittant le "sommet des deux rives" de la Méditerranée organisé à Marseille. La président a annoncé qu'une communication sera faite dès mardi en conseil des ministres: "Il permettra d'informer pleinement nos concitoyens sur l'ensemble des initiatives prises", a-t-il dit.

Appel à la vigilance vis-à-vis des personnes fragiles

"On attend aussi les employeurs pour aménager les choses", a ajouté le président de la République, quelques instants après l'annonce par le ministre de l'Éducation nationale du report des épreuves écrites du brevet des collèges, avant d'insister sur la "vigilance toute particulière dans les services d'urgence et les services de santé comme les Ehpad".

"Comme vous le savez, dans ces moments-là, ce sont des personnes malades, les femmes enceintes, les nourrissons et les personnes âgées qui sont les plus vulnérables et auprès desquelles il faut être non seulement vigilant, avoir des mesures de prévention" et pouvoir "intervenir le plus vite", a-t souligné.

Quelque 53 départements du centre et de l'est de la France ont été placés lundi en vigilance orange pour la canicule par Météo-France. Cet épisode caniculaire atteindra son paroxysme en fin de semaine, jeudi et vendredi, où les températures ressenties atteindront les 48 degrés par endroits.

Juliette Mitoyen avec AFP