BFMTV

1500 jeunes venus des mêmes clubs que les Bleus conviés à l'Élysée

1500 jeunes étaient conviés ce lundi à l'Élysée pour rencontrer les Bleus

1500 jeunes étaient conviés ce lundi à l'Élysée pour rencontrer les Bleus - BFMTV

Au lendemain de la victoire des Bleus en Coupe du monde, le président de la République a reçu ce lundi soir l'équipe de France à l'Élysée, ainsi que 1500 jeunes supporters.

Échanger avec les Bleus après leur victoire en Coupe du monde et rencontrer le président de la République, le tout dans les jardins de l'Élysée. C'est le programme qui attendait environ 1500 jeunes ce lundi soir. Ces enfants, qui évoluent dans les clubs où ont été formés les membres de l'Équipe de France, ont été conviés au palais présidentiel pour célébrer le titre de Champions du monde de football décroché par la France dimanche en Russie face à la Croatie. 

Ces jeunes sont arrivés au compte-goutte au cours de l'après-midi, club par club, transportés par des cars depuis leurs villes. Par groupe d'une vingtaine de personnes, ils se sont avancés sur le tapis rouge installé dans la cour de l'Élysée. Ils viennent de Suresnes, comme N'Golo Kanté, Roissy-en-Brie comme Paul Pogba ou encore Bondy comme Kylian Mbappé. D'autres enfants ont été conviés par le Secours populaire de l'Île-de-France et des Hauts-de-Seine.

Une liste rallongée

Le nombre de convives a été revu à la hausse durant la journée. Les 1500 enfants, qui compteront parmi une liste totale de 3000 invités, devaient être environ 1000 sur un total de 1300. Le reste de ces convives triés sur le volet se compose d'autres sportifs de haut niveau, notamment des médaillés d'or au Jeux olympiques.

Des champions de tir à l'arc, d'athlétisme ou encore de ski, les équipes de France masculines et féminines de handball ainsi qu'une liste d'invités personnels du président de la République devaient être de la partie.

"Je suis stressé de les voir"

Dans les bus, l'ambiance était partagée entre hâte et tension. En témoigne Amine, venu de Trappes comme Nicolas Anelka, assis sur son siège entre deux chants avec ses camarades: 

"Je suis stressé de les voir. Je veux voir tout le monde, mais surtout Mbappé", explique-t-il à BFMTV. "Il est rapide, je l'aime bien et il marque beaucoup de buts."

Rodrigue Mbizi, assistant manager général étoile sportive de Trappes, accompagnait ses protégés: 

"C’est un moment unique, on assistait hier soir au sacre de l’Équipe de France, aujourd’hui on a la chance de pouvoir partager cet instant de communion avec les joueurs", se réjouit-il. 

Et d'insister sur l'universalité de genre du football, en soulignant la présence de jeunes joueuses dans le car:

"Le football se joue au féminin comme au masculin maintenant, donc on s’apprête à fêter la victoire des Bleus à l’Élysée tout à l’heure en espérant que des filles suivent le même exemple en 2019."

Un après-midi d'attente

Des heures avant l'arrivée des joueurs, leurs jeunes supporters patientaient devant le Palais présidentiel avant l'ouverture des portes. 

Et l'impatience n'a fait que grimper dans l'après-midi, lorsque les jeunes enfants venus rencontrer les joueurs les attendaient à l'Élysée. Après une Marseillaise collective dans les jardins, plusieurs d'entre eux ont témoigné leur admiration pour les joueurs. 

Les Bleus ne sont arrivés à l'Élysée qu'en début de soirée, après avoir voyagé depuis la Russie et descendu les Champs-Élysées sous les acclamations de milliers de supporters. 

Benjamin Pierret avec Anne Saurat-Dubois, Nicolas de Labareyre et Véronique Fèvre