BFMTV

1.500 voyageurs SNCF bloqués entre Paris et la Normandie à cause des orages

Les intempéries ont sérieusement compliqué le trafic SNCF, notamment en Normandie. Des milliers de voyageurs ont passé la nuit en gare. Un retour à la normale doit intervenir à la mi-journée.

Au terme d'un intense épisode de canicule, des orages parfois violents ont frappé mardi soir plusieurs régions, interrompant plusieurs heures le trafic ferroviaire en Normandie au grand dam de très nombreux voyageurs bloqués dans des gares. Les orages qui ont frappé la Normandie ont bloqué 1.500 personnes mardi soir dans les gares de Lisieux, Caen et Evreux où les trains sont restés à quai en raison de chute d'arbres sur les voies, a indiqué la SNCF. Des caténaires ont été endommagés, provoquant des défauts d'alimentation.

Après le dégagement des voies, "les trois flux de voyageurs (Caen, Lisieux et Evreux) vont repartir", a déclaré dans la nuit de mardi à mercredi la SNCF. Les arrivées étaient prévues vers 2h30 à Paris et les voyageurs devaient être pris en charge par des taxis ou hébergés à l'hôtel. La SNCF va rembourser en intégralité les billets de train, a-t-elle ajouté.

Pas sûr que cela suffise à calmer le dépit de certains voyageurs. "Ça a été un vrai calvaire, une vraie galère. Et je plains les familles avec enfants et il y en avait beaucoup", témoigne une voyageuse. "On a été bloqué en gare de Lisieux pendant cinq heures. Moi, j'étais debout parce qu'il ne restait plus qu'une seule place dans un train", déplore une autre. "Ils nous ont dit, 'peut-être pas avant trois heures du matin, mais ils nous ont dit ça à 23 heures'", s'amuse une troisième.

Trains annulés et des retards prévus en Normandie

Les passagers bloqués sont arrivés à Paris vers 2h30 et ont été pris en charge par des taxis ou hébergés à l'hôtel. Au total, une dizaine de trains ont été bloqués mardi soir dans les gares de Caen, Lisieux et Paris Saint-Lazare.

Deux trains étaient bloqués sur les voies à Glos-Monfort et à Bernay (Eure) mardi en début de soirée. L'ensemble des voyageurs ont été pris en charge, des taxis ont été mis à disposition, a précisé la SNCF. 

Quelques trains annulés "à la marge" et des retards sont prévus mercredi matin sur l'axe Cherbourg-Caen-Paris. 

"Nous avons fait en sorte que deux trains partent très tôt ce matin afin que les voyageurs puissent se rendre à Paris. Un retour à la normale est prévu à la mi-journée", a déclaré la SNCF.

Ces perturbations ferroviaires s'ajoutent aux incidents qui ont paralysé cet été les gares de Saint-Lazare, victime d'une panne géante de signalisation en juin, et celle de Montparnasse, touchée par un incendie dans un poste électrique début août. Dans cette région, des orages spectaculaires se sont aussi abattus sur Ouistreham (Calvados).

Dans les Hauts-de-France, le trafic ferroviaire a également été perturbé en soirée entre Paris, Compiègne et Amiens via Creil avec des retards et des suppressions, en raisons de chutes d'arbres sur des câbles d'alimentation, a tweeté la SNCF.

D. N. avec AFP