BFMTV

Feux en Corse: deux incendies stabilisés dans le Cap Corse et en Balagne

Un bombardier d'eau survole la zone d'incendie du Cap Corse le 12 août 2017

Un bombardier d'eau survole la zone d'incendie du Cap Corse le 12 août 2017 - PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Les deux incendies qui sévissent en Haute-Corse depuis plusieurs jours ont été fixés lundi matin, même si les pompiers craignent une reprise en raison de vents violents.

Deux incendies en Haute-Corse, qui ont parcouru environ 2.000 hectares de végétation dans le Cap Corse et en Balagne depuis la nuit de jeudi, sans faire de victime, étaient "fixés" lundi matin, a-t-on appris auprès des pompiers.

Un feu est dit "fixé" quand sa progression est arrêtée à sa tête, dans l'axe du vent, mais pas sur ses flancs.

Des centaines de pompiers toujours mobilisés

"Les feux ne sont pas éteints mais ils sont fixés, ils ne progressent plus, ils n'y a plus de menace. Nous effectuons désormais du noyage, du traitement de lisières, on a une épée de Damoclès au-dessus de la tête car on attend du vent violent pour vendredi-samedi ", ont déclaré les pompiers de Haute-Corse.

Dans le Cap Corse, 270 pompiers restaient mobilisés pour traiter les six à sept kilomètres de lisières de ce feu qui a parcouru 1.800 hectares de maquis depuis la nuit de jeudi à vendredi.

Un deuxième incendie, moins important, qui a parcouru une centaine d'hectares à Manso, en Balagne, au sud de Calvi, mobilisait lundi 150 pompiers pour traiter de "nombreux points chauds" sur ce site très difficile d'accès.

En Haute-Corse, l'incendie qui a brûlé 2.200 hectares à Olmeta-di-Tuda depuis le 24 juillet et celui qui a parcouru 125 hectares à Calenzana depuis le 5 août n'étaient toujours pas éteints, ont par ailleurs précisé les pompiers. "Ces feux sont sous surveillance, nous les traitons encore".

C.Br. avec AFP