BFMTV

Incendie en Haute-Corse: 1.500 hectares parcourus par le feu, plus de 700 personnes évacuées

Les résidents d'un camping à Sisco, en Haute-Corse, ont été évacués vendredi soir en raison de feux, a signalé la préfecture. Dans le département, entre 1.500 hectares de forêts ont été parcourus par les flammes et plus de 700 personnes ont été évacués.

Le feu continue sa progression sur la presqu'île du Cap-Corse. En début de soirée ce vendredi, alors que les flammes avaient déjà ravagé entre 500 et 600 hectares, avant que ce total ne se porte plus tard à 1.500 hectares parcours par le feu, le colonel Charles Baldassari, le directeur du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de Haute Corse, était intervenu sur BFMTV: "La situation est très difficile, (...) la nuit va être compliquée", a-t-il déclaré, expliquant que le feu était "alimenté par des vents violents". "La superficie va sûrement s'aggraver dans le courant de la nuit", a-t-il ajouté.

S'agissant de l'origine possible de l'incendie, Charles Baldassari a ajouté: "Il semblerait qu'au moment du départ du feu un témoin ait vu un véhicule parti en trombe." L'enquête, cependant, reste à mener. c'est aux alentours de 23h que la préfecture de Haute-Corse a déclaré que 1.500 hectares de forêts avaient été parcourus par le feu. L'autorité a souligné que plus de 700 personnes avaient été évacuées.

Les précisions du préfet

"La progression du feu est rapide en raison de vents violents qui soufflent jusqu'à 100 km/h en moyenne", a précisé Gérard Gavory, le préfet de Haute-Corse. Selon lui, 500 personnes ont quitté leur camping à Pietra Corbara, et 180 autres à Sisco pour trouver refuge dans des couvent, école ou chez des habitants.

Le préfet a poursuivi sa mise au point. Le premier incendie, parti dans la nuit de jeudi à vendredi à Nonza, au nord-ouest de Bastia, continuait de progresser vers le côte Est, une "zone plus urbanisée", selon les secours sur place. Le deuxième feu situé à Manso, "moins important", a parcouru 150 hectares de maquis et forêt, "mais ne menace ni les habitations ni les personnes", a précisé le préfet ajoutant que "l'endroit est inaccessible pour les secours". "Nous invitons les personnes à rester dans leurs habitations, fermer leur portes et fenêtres", a insisté le préfet. Selon lui, "les moyens aériens interviendront dès l'aube". 

Camping évacué

Plus tôt dans la soirée, la préfecture a annoncé l'évacuation du camping Casaiola, situé à Sisco, en Haute-Corse, en raison d'un incendie. Les occupants du camping ont été dirigés vers l'école de la localité.

De même source, on apprend qu'à Manso, toujours en Haute-Corse, le feu a déjà parcouru 150 hectare de maquis et de forêts. Les randonneurs sont en sécurité dans des refuges.

Plus tard dans la soirée, France Bleu RCFM a signalé sur Twitter que des habitants de Pietracorba évacuaient leurs maisons.

Vent fort et sécheresse

L'incendie, parti dans la nuit de Nonza, au nord-ouest de Bastia en Haute-Corse, a continué ce vendredi soir sa progression vers l'Est, aidé par des vents violents, ont indiqué des secours de Haute-Corse. Près de 240 sapeurs-pompiers et 45 engins sont engagés, mais les avions ne peuvent pas voler à cause des rafales de vent, ont précisé les secours.

Le feu connaît une forte recrudescence depuis la fin de la matinée, en raison d'un vent qui souffle jusqu'à 120 km/h. Les autorités ont de nouveau appelé la population à la plus grande prudence dans le Var et la Haute-Corse, en raison d'un fort danger d'incendies liés à une très forte sécheresse et aux fortes rafales de mistral prévues.

En début de semaine, les pompiers de Haute-Corse avaient publié une lettre ouverte "aux citoyens et aux incendiaires", faisant état de leur "écoeurement", "épuisement", et "surexposition humaine et matérielle". Depuis mi-juillet, le Sud-Est de la France et la Corse connaissent des incendies à répétition qui ont ravagé plus de 7.000 hectares de végétation.

R.V. avec AFP