BFMTV

Un incendie en Haute-Corse parcourt 1.500 hectares

Un incendie s'est déclaré en Haute-Corse ce lundi. Dans la soirée, il avait parcouru 1.500 hectares selon le préfet mais ce dernier a précisé que le feu n'avait pas fait de victime.

Un incendie, qui s'était déclaré à la mi-journée lundi à Olmeta-di-Tuda (Haute-Corse), avait parcouru 1.500 hectares. Des maisons, situées à la périphérie d'Olmeta-di-Tuda, ont été évacuées dans la journée, ont précisé les pompiers. Gérard Gavory, préfet de Haute-Corse a détaillé la situation sur BFMTV dans la soirée: "Le feu est sous contrôle mais il n’est pas totalement maîtrisé donc le feu a parcouru 1.500 hectares. Il n’y a pas de victime, pas de maison brûlée, simplement dans certaines habitations le cabanon a été détruit."

Il a ajouté: "Donc une situation sous contrôle mais là on assiste à une reprise d’un vent extrêmement violent. Les 300 pompiers qui sont sur le terrain, avec trois canadairs et quatre trackers travaillent sans relâche contre l’incendie."

"Le sinistre continue d'avancer"

Un peu plus tard, François Orlandi, président du Conseil départemental et du SDIS a expliqué sur notre antenne que la tombée de la nuit avait conduit à l'immobilisation des moyens aériens. "Le sinistre continue d'avancer", a-t-il alors dit avant d'expliquer que des zones habitées étaient toujours menacées car "le feu continue de progresser avec un vent violent". Il a rappelé que les pompiers avaient dit aux riverains de "rester confinés" le cas échéant ou même de "quitter les lieux" dans certains cas. 

Jean-Jacques Peraldi, lieutenant-colonel du SDIS, s'est exprimé sur BFMTV depuis la Haute-Corse où il intervient. Le soldat du feu a évoqué une "situation assez chaotique" et a comparé l'action des pompiers à une "guérilla urbaine" contre le feu. 

Un incendie très violent

"L'incendie est très violent, il se dirige vers les zones urbaines de Biguglia", avait indiqué plus tôt le lieutenant-colonel Michel Bernier, responsable de la communication de la direction générale de la Sécurité civile. 

"Nous attendons des renforts de Corse-du-Sud. Pour l'heure, 155 personnes, pompiers et Sécurité civile oeuvrent. 70 personnels supplémentaires sont attendus ainsi qu'une quinzaine d'engins", a déclaré de son côté à l'AFP le lieutenant-colonel Jean-Jacques Peraldi, directeur adjoint du Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) de Haute-Corse. 

L'origine de l'incendie indéterminée 

L'origine de l'incendie restait encore indéterminée en début de soirée. Les secouristes conseillent aux habitants de ne pas bouger, les routes étant par ailleurs bloquées. Ceux qui ne sont pas encore rentrés chez eux sont invités à ne pas regagner leurs habitations. 

Par ailleurs, un incendie qui avait éclaté lundi matin à Aléria (Haute-Corse), parcourant 110 hectares, a été "fixé", a précisé le lieutenant-colonel Bernier.

C. P. et R.V. avec AFP