BFMTV

Virus: l'Allemagne autorise des mesures de confinement renforcées face au risque de 2e vague

Un Allemand portant un masque - image d'illustration

Un Allemand portant un masque - image d'illustration - David GANNON / AFP

L'Allemagne veut par exemple instaurer "des interdictions de sortie" sur certraines zones, alors que le pays comptait auparavant sur l'auto-discipline et la bonne volonté de ses citoyens.

L'Allemagne va autoriser des mesures de confinement renforcées au niveau local face au risque de deuxième vague de nouveau coronavirus, selon un projet d'accord entre le gouvernement et les Etats régionaux qui doit être finalisé jeudi.

Les autorités allemandes veulent ainsi instaurer "des interdictions de sortie" au niveau de zones géographiques limitées pour les habitants qui seraient reconfinés après l'apparition d'un foyer de Covid-19, selon ce projet dont l'AFP a obtenu copie.

Ces interdictions de sortie permises au niveau local à l'intérieur même du territoire allemand sont une nouveauté dans l'arsenal utilisé jusqu'ici dans le pays, qui jusqu'ici avait une définition très souple des confinements basés largement sur l'auto-discipline et la bonne volonté.

Pas de cantons entiers concernés

La mesure ne concernera pas toutefois des cantons entiers, comme ce fut un temps envisagé mais des périmètres plus restreints.

"Des restrictions de la mobilité non nécessaire dans ces zones particulièrement touchées" seront appliquées "dans le sens des entrées et des sorties" des zones concernées afin de limiter la propagation du virus, selon ce texte élaboré par les ministres de la Santé fédéral et régionaux.

Fin juin, pour la première fois, les autorités allemandes avaient annoncé un reconfinement au niveau local, dans le canton de Gütersloh, dans l'ouest du pays. C'est là que plus de 1500 cas d'infections avaient été détectés, en lien avec un abattoir, présenté comme le plus grand d'Europe.

L'Armée allemande sollicitée

Pratiquement, le chef de la chancellerie, Helge Braun, a précisé que l'armée allemande serait sollicitée lors de confinements locaux qui seront mis sur pied "plus vite, sur un espace plus restreint, et plus précisément". Les soldats de la Bundeswehr seront par exemple mis à contribution pour tester la population confinée à un endroit donné, selon des propos tenus sur la chaîne publique ZDF. Cela permettra, a-t-il assuré, de restreindre ces confinements à une durée de quelques jours seulement.

Relativement épargnée par la pandémie jusqu'ici, l'Allemagne s'inquiète d'une seconde vague de virus qui pourrait notamment apparaître à la faveur des retours de vacances des Allemands, notamment de Majorque, où des images de gens faisant la fête et buvant sans respecter les mesures de précaution indispensables ont choqué le week-end dernier.

Le Maroc, l'Espagne, le Portugal, les Philippines ou encore la Cisjordanie ont également récemment décidé de reconfiner certaines villes, voire régions, par peur d'une deuxième vague, après l'apparition de clusters.

S. V. avec AFP