BFMTV

Pollution: un médecin réclame des "mesures courageuses" avant de rencontrer Hidalgo

Avant de rencontrer jeudi la maire de Paris, le président du Comité francilien contre les maladies respiratoires, explique qu'il ne suffit pas de traiter les pics de pollution.

Le pire épisode de pollution qui sévit depuis neuf jours en France et notamment à Paris depuis dix ans a conduit les autorités à adopter des mesures drastiques. Mais pour Gilles Dixsaut, médecin et président du comité francilien contre les maladies respiratoires qui doit rencontrer jeudi Anne Hidalgo, "traiter les pics de pollution" sans changer "les habitudes", notamment en matière de transport, reste un pis-aller. Le spécialiste réitère sa demande pour que "des mesures courageuses soient prises", afin de changer la donne environnementale.

Quant à l'impact sanitaire de l'épisode actuel de pollution, le médecin juge qu'il est trop tôt pour en juger, même si d'une manière générale, "les maladies respiratoires liées à la pollution sont en augmentation". En substance, le médecin explique que des "facteurs de confusion", dont la propagation de "virus et la vague de froid", ne permettent pas encore de tirer les conclusions épidémiologiques des pics actuels.

Gilles Dixsaut doit rencontrer la maire de Paris, Anne Hidalgo, ce jeudi pour faire le point sur ces questions de santé récurrentes. En "dehors des polémiques" politiciennes dont le Comité n'a pas à connaître, assure le médecin. 

David Namias