BFMTV
Santé

Mi-avril ou fin avril: Emmanuel Macron fixe un horizon possible pour la vaccination des enseignants

Emmanuel Macron, en déplacement à Valenciennes ce mardi matin, a évoqué la question de la vaccination du personnel enseignant.

Depuis Valenciennes où il est en déplacement ce mardi matin et où il a notamment visité un centre de vaccination, Emmanuel Macron a abordé l'une des questions portées par les enseignants: leur inscription parmi les publics prioritaires de la campagne. Il a fixé la mi ou fin avril comme un horizon possible pour le lancement de celle-ci parmi les professeurs.

Vers des "campagnes ciblées" au printemps

"Compte tenu du nombre d'enseignants que nous avons dans le pays, je pense que ça ne serait pas reponsable de vous dire aujourd'hui ou la semaine prochaine on peut le faire. (...) On sera là (mi ou fin avril, NDLR) dans une situation qui nous permettra d'envisager des campagnes ciblées sur des professions qui sont exposées, à qui on demande des efforts, les enseignants en feront légitimement partie", a-t-il ainsi affirmé. Le chef de l'Etat a cependant rappelé: "La priorité, c'est vacciner les plus vulnérables."

Au sujet du personnel enseignant, Emmanuel Macron a encore assuré: "Dès que nous le pourrons, je souhaite qu'on puisse avoir une campagne de vaccination dédiée".

Robin Verner