BFMTV

L'Établissement français du sang lance un "appel d'urgence" aux dons

L'Établissement français du sang (EFS) s'inquiète de ses réserves très basses et lance un nouvel appel aux dons pour mieux se préparer à tous les scénarios, dans un contexte de crise sanitaire.

La crise sanitaire et les vagues de canicule ont dissuadé les dons de sang cet été. Dans un communiqué, l'Etablissement français du sang (EFS) a lancé un "appel d'urgences" aux dons vendredi 28 août et a indiqué avoir des réserves trop basses pour cette rentrée.

"La rentrée risque d'être critique s'il n'y a pas un sursaut dès maintenant", a indiqué l'organisme public. Selon les chiffres de la porte-parole, l'institut possède moins de 86.000 poches de globules rouges en réserve, contre les 100.000 préconisées, et ce malgré les nombreuses collectes dans les stations balnéaires.

Un objectif de 120.000 poches à la rentrée

"Les réserves n'ont cessé de baisser depuis le 15 juillet, où nous avions environ 115.000 poches de globules rouges en réserve", a ajouté la porte-parole. L'EFS souhaiterait atteindre 120.000 poches en réserve à la mi-septembre pour "faire face aux différents scénarios".

"Les mois à venir vont être difficiles pour l'EFS qui collecte habituellement beaucoup dans les entreprises et universités: avec le Covid-19, beaucoup d'entreprises n'accueillent plus de collecte de sang".

Besoin de dons réguliers

"Il faut que le don de sang devienne un geste du quotidien, que les donneurs pensent à donner et redonner plusieurs fois par an", a plaidé François Toujas, président de l'EFS.

L'EFS, selon qui "10.000 dons sont nécessaires chaque jour", avait déjà lancé un appel similaire en juin. Il rappelle "que les dons de sang doivent être réguliers et constants car la durée de vie des produits sanguins est limitée: sept jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges".

La liste des lieux où on peut donner son sang est consultable sur le site dondesang.efs.sante.fr ou sur l'appli Don de sang.

C. N. avec AFP