BFMTV
en direct

EN DIRECT - Covid-19: la nette baisse de la vaccination inquiète l'exécutif

EN DIRECT - Covid-19: la nette baisse de la vaccination inquiète l'exécutif

Vingt millions de personnes ont reçu leur première dose de vaccin contre le Covid-19 en France, a annoncé samedi Emmanuel Macron

Le ralentissement de la campagne vaccinale contre le Covid-19 commence à inquiéter le gouvernement, qui brandit la carotte et le bâton pour atteindre les objectifs qu'il a fixés, mais qui pourraient ne pas suffire à empêcher une quatrième vague épidémique.

Opération de test chez Dunlop à Amiens après des cas de variant Delta

Une vaste opération de dépistage a été lancée jeudi au sein de l'entreprise Dunlop d'Amiens, qui compte 950 salariés, après que 15 cas de Covid-19 dont sept évocateurs du variant Delta, y ont été identifiés, a annoncé l'Agence régionale de Santé (ARS).

"Quinze cas positifs à la Covid-19 ont été identifiés au sein de l'entreprise Dunlop à Amiens, dont sept présentent après criblage la mutation L452R, évocatrice du variant Delta (dit "indien" et particulièrement contagieux), les autres n'ayant pas été criblés à ce jour", indique l'ARS dans un communiqué.

L'Agence "organise un dépistage préventif qui est proposé aux 950 salariés ce jeudi et samedi dans les locaux de l"entreprise" et précise que "les tests positifs feront l'objet de criblage".

Vers un assouplissement des restrictions aux voyages au Royaume-Uni

Le gouvernement britannique a indiqué jeudi que les restrictions entourant les déplacements à l'étranger allaient être assouplies cet été pour les personnes totalement vaccinées contre le Covid-19 au Royaume-Uni malgré la flambée actuelle des contaminations.

Les voyageurs arrivant au Royaume-Uni de la plupart des destinations favorites des Britanniques (Espagne, Grèce, Italie, France...) doivent subir une quarantaine et se soumettre à plusieurs tests à leurs frais, représentant des centaines d'euros de dépenses supplémentaires pour une famille et provoquant la colère des professionnels du tourisme. Les différentes destinations sont classées en trois catégories, vert, orange et rouge en fonction du risque posé par le virus.

"Grâce à notre programme de vaccination réussi, notre intention est que durant l'été les résidents britanniques complètement vaccinés n'auront pas à s'isoler lorsqu'ils voyagent en provenance de pays de la liste orange", a tweeté le ministre des Transports, Grant Shapps. "Nous donnerons plus de détails le mois prochain", a-t-il ajouté.

Dans un communiqué le ministère des Transports a précisé s'attendre à ce que cet assouplissement se déroule "par phases, en commençant par les résidents britanniques".

Moins de 1500 patients en réanimation, un plus bas depuis la mi-octobre

Le nombre de malades du Covid-19 soignés dans les services de réanimation est passé sous les 1500, un plus bas depuis le début octobre, selon les données de Santé publique France publiées jeudi.

Les hôpitaux accueillent 1439 personnes (1509 mercredi) dans ces services, qui traitent celles atteintes des formes les plus graves de la maladie. Il avait atteint un record de 6.001 patients le 26 avril dernier, au plus fort de la troisième vague de l'épidémie.

Le chiffre des admissions quotidiennes en services de soins critiques reste parmi les plus faibles de cette dernière vague, avec 27 personnes sur les dernières 24h. Le chiffre sur sept jours, qui évite le biais des fluctuations quotidiennes, est aussi à la baisse, avec 250 admissions sur une semaine contre 350 sur la précédente.

Le nombre de personnes hospitalisées poursuit lui aussi sa baisse, avec 9392 patients. Il était passé la veille sous la barre des 10.000, un niveau pas vu depuis la mi-octobre. Sur 24h, 140 personnes ont été hospitalisées à cause du Covid-19.

Le net ralentissement de la vaccination inquiète l'exécutif

Le ralentissement de la campagne vaccinale contre le Covid-19 commence à inquiéter le gouvernement, qui tente de remobiliser pour atteindre les objectifs qu'il a fixés, mais qui pourraient ne pas suffire à empêcher une quatrième vague épidémique.

A première vue, la France vaccine toujours à tour de bras, avec près de 700.000 injections quotidiennes. Mais la cadence n'est maintenue que par les deuxièmes doses, tandis que le nombre de primo-vaccinés fond comme neige en été: plus de 400.000 par jour début juin, à peine plus de 200.000 cette semaine.

"C'est trop peu, on a fait beaucoup mieux, on doit faire beaucoup mieux", a sermonné Jean Castex jeudi, lors d'un déplacement dans les Landes, où le variant Delta provoque un premier rebond épidémique.

Le Premier ministre n'a pu que constater que "les prises de rendez-vous pour la première vaccination sont en décélération", augurant d'un été en pente douce. Doctolib recense désormais moins de 150.000 inscriptions quotidiennes pour une première dose, contre encore plus de 250.000 début juin.

De son côté, Emmanuel Macron a appelé sur Twitter à "accélérer encore".

Bonjour à tous et bienvenue dans ce live

Suivez ici les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19

BFMTV