BFMTV

Des chercheurs lyonnais montrent l’efficacité d’un vaccin contre la gastro pour lutter contre le cancer

Ces chercheurs du centre de Recherche de Cancérologie de Lyon et du centre Léon Bérard ont publié les résultats de leur étude dans Science Translational Medicine.

Et si un simple vaccin contre la gastro-entérite pouvait aider à guérir d’un cancer? Des chercheurs ont montré dans une étude que l’utilisation d’un de ces vaccins de source commerciale permet de lever la résistance à l’immunothérapie. Jusqu’à présent, ce traitement thérapeutique très efficace ne fonctionne que chez 10 à 25% des patients.

"Nos résultats démontrent que les Rotavirus contenus dans les vaccins contre la gastroentérite peuvent rendre sensibles à l’immunothérapie des tumeurs qui seraient naturellement résistantes", souligne Christophe Caux, un des responsables de cette étude.

Des tumeurs qui disparaissent

Ces chercheurs du Centre de Recherche de Cancérologie de Lyon et du Centre Léon Bérard ont testé in vitro 14 vaccins différents disponibles dans le commerce. Parmi eux, ils ont identifié ceux contre le rotavirus, responsable des gastro-entérites.

Leur étude, publiée dans Science Translational Medicine, souligne que non seulement ces vaccins peuvent provoquer la mort des cellules cancéreuses in vitro mais aussi que l’association de ces vaccins et d’une immunothérapie provoque une puissante réponse immunitaire anti-tumorale in vivo, là où l’immunothérapie seule n’était pas efficace.

Ces chercheurs ont constaté qu’en injectant directement le vaccin dans les tumeurs, certaines régressaient jusqu’à disparaître. Et combiné à des immunothérapies, toutes les tumeurs disparaissaient.

Les résultats devraient permettre d’ouvrir la voie à des essais pré-cliniques et cliniques, selon les scientifiques à l'origine de cette étude.

Benjamin Rieth