BFMTV

Covid-19: Emmanuel Macron a-t-il négligé les gestes barrières pendant sa visite dans un lycée de Clermont-Ferrand?

Emmanuel Macron, en visite dans un lycée professionnel de Clermont-Ferrand ce mardi matin, a été filmé en train d'enlever son masque et de tousser dans sa main. Le chef de l'État a-t-il pris un risque?

Alors que la situation épidémiologique ne cesse de se dégrader ces dernières semaines en France, l'exécutif martèle l'importance du respect des gestes barrières. Ce mardi encore, Emmanuel Macron demandait aux Français d'être "plus vigilants" face au virus, notamment lors de leurs réunions privées.

Mais lors d'un déplacement dans un lycée professionnel de Clermont-Ferrand ce mardi matin, le chef de l'État a été filmé en train en flagrant délit de non-respect des gestes barrières. Pris d'une quinte de toux pendant une prise de parole, Emmanuel Macron ôte brièvement son masque et tousse dans sa main, avant de saisir et de boire le verre d'eau qu'un homme lui tend. Il remet ensuite son masque afin de reprendre la parole.

Un risque minime, voire nul

"Ce n'est pas le bon exemple", a réagi le responsable d'un laboratoire bactériologique d'un grand hôpital parisien, contacté ce mardi par BFMTV. "Car on essaie d'expliquer aux Français depuis des mois qu'il faut tousser dans son coude".

"Le risque de transmission est cependant moindre car le président a été testé négatif lundi, donc la probabilité pour qu'il soit infecté aujourd'hui, qu'il soit contagieux, qu'il ait sécrété du virus dans sa main et que cela se retrouve ensuite sur le verre d'eau est minime. Le risque de transmission du Covid-19 est donc quasimment nul, en revanche sur le message, c'est vrai qu'on peut mieux faire", a-t-il ajouté.

Un peu plus tard, le chef de l'État s'est expliqué à notre micro. "Je me suis étouffé avec mon masque en tissu. Mais je me suis soumis au protocole qui est le nôtre, revenant d'une zone rouge à risque, j'ai fait hier (lundi) mon test PCR, donc je sais que je suis négatif".

Le Premier ministre Jean Castex, qui s'est retrouvé à bord d'un véhicule avec le directeur du Tour de France contaminé au coronavirus, a été testé négatif ce mardi soir, avant un nouveau test dans sept jours.

Margaux de Frouville avec Jeanne Bulant