BFMTV

INFOGRAPHIES. Covid-19: avec 32.654 patients, le pic de la première vague dépassé à l'hôpital

Le 12 novembre 2020, le nombre de patients Covid-19 hospitalisés en France a dépassé le pic enregistré lors de la première vague.

Le 12 novembre 2020, le nombre de patients Covid-19 hospitalisés en France a dépassé le pic enregistré lors de la première vague. - BFMTV

Avec une hospitalisation toutes les 30 secondes, le pays a dépassé le pic qui date du 14 avril dernier, lors de la première vague.

C'est un record dont la France se serait bien passé. Le Premier ministre Jean Castex a confirmé ce jeudi que "le pic du mois d'avril" en nombre d'hospitalisations avait été dépassé. À ce jour, 32.654 personnes sont hospitalisées sur le territoire en raison d'une infection à Covid-19, selon le dernier bilan communiqué par Santé Publique France. En avril, le pic avait atteint 32.121 patients à l'hôpital.

"Nous avons dépassé en nombre d'hospitalisations le pic du mois d'avril", a déclaré Jean Castex lors de sa conférence de presse ce jeudi soir. "Nous comptons une hospitalisation toutes les 30 secondes, et une admission en réanimation toutes les 3 minutes" en France.

Le pic pas encore atteint

Lors de cette conférence de presse, le Premier ministre Jean Castex a ajouté que nous n'étions pas encore "au pic" de cette seconde vague épidémiologique, "qui pourrait arriver les prochains jours". Le chiffre pourrait donc continuer de croître, pour atteindre un nouveau pic dans les hôpitaux "en début de semaine prochaine".

>> EN DIRECT - Le confinement prolongé jusqu'au 1er décembre et au-delà: suivez les réactions aux annonces de Jean Castex

Au lendemain du déconfinement du 11 mai et alors que la première vague s'estompait peu à peu en France, le nombre d'hospitalisations avait progressivement baissé jusqu'à atteindre son point le plus bas le 29 août dernier avec 4512 hospitalisations. Dès lors, la courbe n'avait cessé de remonter de manière fulgurante entre septembre et octobre.

Malgré ce chiffre en constante hausse, certains spécialistes estiment que la France reprend peu à peu la contrôle de l'épidémie sur son territoire, notamment grâce à un taux de reproduction R qui tend à diminuer. Toutefois, les autorités sanitaires poursuivent leurs appels à la prudence.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV