BFMTV
Santé

Covid-19 à l'école: que se passe-t-il si un enfant est testé positif dans une classe?

(photo d'illustration)

(photo d'illustration) - Sameer Al-DOUMY © 2019 AFP

Alors qu'une hausse des cas est observée, particulièrement chez les enfants, le protocole sanitaire à l'école reste pour le moment au même niveau qu'à la rentrée, soit sans aucune mesure de restriction.

Depuis quelques jours, le nombre de cas positifs au Covid-19 en France augmente légèrement. Ce léger rebond épidémique est favorisé par un contexte social plus propice à la circulation du virus: rentrée scolaire et professionnelle et baisse des températures. Et le virus circule particulièrement chez les enfants.

À la rentrée scolaire, le ministère de l'Éducation nationale et les syndicats ont décidé que le protocole sanitaire dans les écoles serait fixé au niveau "socle", c'est-à-dire le niveau de mesures le plus bas. C'est ce protocole qui est toujours en place aujourd'hui.

Pas de fermeture de classe

Ce niveau de mesure implique que les cours se déroulent en présentiel, que le masque n'est pas obligatoire et qu'aucune restriction n'est imposée pour les activités physiques ou le brassage des élèves.

Qu'en est-il lorsqu'un élève est testé positif dans une classe? Selon le protocole du ministère, cet enfant doit s'isoler et donc ne pas être amené à l'école, et ce pendant sept jours, cinq si un test antigénique ou PCR est effectué et est négatif.

Pour les élèves de plus de 12 ans n'ayant pas de schéma vaccinal complet néanmoins, les règles sont légèrement différentes: en cas de test positif, la période d'isolement est de dix jours, sept si le nouveau test est négatif à ce moment-là.

Les classes ne ferment donc pas, même si un ou plusieurs cas positifs de Covid-19 sont détectés.

Un congé enfant malade en cas d'isolement

Si un élève est testé positif dans la classe de votre enfant et que ce dernier se retrouve, par conséquent, cas contact, la marche à suivre est la suivante. Les cours se poursuivent en présentiel et il faut réaliser un autotest deux jours après avoir été mis au courant du cas positif. L'autotest peut être obtenu gratuitement en pharmacie sur présentation du courrier remis par l'école.

Si cet autotest se révèle positif, il faut le confirmer avec un test PCR. Ensuite, la période d'isolement est la même que décrite ci-dessus pour un élève contaminé. Le ministère de l'Éducation nationale précise que les enfants infectés il y a moins de deux mois n'ont pas besoin d'être testés s'ils sont cas contact, sauf en cas de symptômes.

Si votre enfant doit être isolé et si vous ne pouvez pas télétravailler, il est possible de prendre un congé enfant malade pour le garder. "Ce congé est ouvert à tout salarié s'occupant d'un enfant de moins de 16 ans qui est malade ou accidenté et dont il assume la charge", note le site service-public.

Salomé Robles