BFM Pratique

Pesticides : quels sont les fruits et légumes les moins touchés ?

-

- - Crédit : Alexander Raths - Adobe Stock

Plus de 70% des fruits et plus de 40% des légumes contiennent des résidus de pesticides, d’après une étude de l’ONG Générations Futures publiée en juin 2019. Des chiffres forcément inquiétants, qui viennent confirmer qu’il faut être particulièrement vigilant en matière d’alimentation.

Ce contenu est réalisé en partenariat avec KitchenAid

La France étant le premier utilisateur européen de pesticides, certains réflexes se sont développés, comme passer les fruits et légumes sous l’eau froide. Ou chaude. Mais il ne s’agit pas d’une solution miracle. C’est un peu comme prendre une douche, mais sans utiliser de savon. Car l’eau n’est pas un produit miracle qui nettoie tout, contrairement à ce que semblent penser de nombreux enfants.... Ainsi, pour véritablement retirer les pesticides, il faudrait laisser tremper les fruits et légumes au moins vingt minutes dans l’eau tiède et ensuite les rincer. Pas sûr qu’une pêche garde son joli teint après un tel bain... Rincer à l’eau froide avec du bicarbonate de soude semble également être une bonne méthode.

Éplucher ses fruits et légumes est un autre bon réflexe pour éviter les résidus de pesticide. Avec un économe ou à l’aide d’un robot qui peut également les découper ou émincer, on fait bien plus que limiter les risques. Mais les fruits et légumes savent également se défendre eux-mêmes…

La preuve, au classement des fruits les moins touchés par les pesticides, on retrouve en tête le kiwi et l’avocat. Leur point commun ? Une peau qui les protègent des insectes, nécessitant ainsi moins de traitements. La prune et la mirabelle sont également en bonnes places, mais pour des raisons différentes : elles sont moins industrialisées et poussent sur des arbres, en hauteur.

En revanche, au niveau des fruits les plus contaminés, on retrouve sans grande surprise le raisin, les mandarines, les cerises, le pamplemousse, les fraises, la pêche et l’orange. Tous ceux-là contiennent plus de 80% de résidus de pesticides.

Pour les légumes, les taux de contamination sont moindres. Poussant davantage dans le sol, ils sont naturellement protégés par la terre dans laquelle ils évoluent. Et là encore, le type de peau permet davantage de résistance. Par rapport à une fraise, un artichaut ressemble forcément à un véritable tank ! Les légumes les moins contaminés aux pesticides sont donc le maïs (il convient de se rappeler qu’il ne pousse pas en grains…), les asperges, la betterave potagère, le chou-fleur, et deux légume-racines de Guadeloupe, le madère et l’igname. Du côté des grands perdants, on retrouve les céleris blancs et céleris-raves, les herbes fraîches, les endives, la laitue et les poivrons.

On connaît quelques fruits et légumes pour qui les douches vont désormais durer un peu plus longtemps...

Sources : Générations Futures, Madame Le Figaro, RTL

La rédaction de BFMTV n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

Sebastien Delecroix