BFM Pratique

Cuisiner vegan, pourquoi c’est bon ?

-

- - 198043303 : M.studio / Adobe Stock

Pendant longtemps restée dans une niche, voire carrément mal vue par une société qui a placé la viande au cœur de tous ses repas, la cuisine vegan fait aujourd’hui de plus en plus de curieux. Si bien que de nombreux restaurants, et même certaines grandes marques de la distribution, commencent (doucement) à s’y aventurer. Mais qu’est-ce que ça a de si bon, l’alimentation végétalienne ?

Tout d’abord, assurons-nous de bien faire la distinction : le vegan diffère du végétarien qui, s’il ne mange pas de viande non plus, consomme toutefois des œufs ou des produits laitiers. Ainsi, adopter une alimentation végétalienne – et non végétarienne, donc – c’est renoncer à tout produit issu de l’exploitation animale. Et ce pour trois (bonnes) raisons.

La première : pour ne pas cautionner les pratiques d’une industrie qui ne semble pas toujours soucieuse de la souffrance animale, comme bon nombre de vidéos ont pu le démontrer. La deuxième : par conscience écologique, l’élevage intensif monopolisant une grande partie des ressources agricoles, participant ainsi largement à la déforestation et, de surcroît, aux émissions de gaz à effet de serre. La troisième : par souci de santé, une alimentation trop riche en graisses animales pouvant favoriser les maladies cardiovasculaires, le diabète ou encore le cholestérol.

Au contraire, les produits de la terre (à conditions qu’ils soient bio, bien sûr), sont pleins de bonnes choses pour notre corps. Et, contrairement aux idées reçues, ils peuvent tout à fait compenser certains nutriments apportés traditionnellement par la consommation de viande. Il s’agit juste de savoir lesquels… Concernant les fameuses protéines, par exemple, les "substituts" végétaux se trouvent notamment dans le soja, les pois-chiches, les noix, le quinoa, ou tout particulièrement la spiruline, super-aliment phare des régimes végétaliens. Sans compter que toutes ces légumineuses, ces oléagineux, céréales et autres fruits et légumes permettent aussi de faire le pleine de fibres, de vitamines ou encore d’antioxydants.

Ainsi, sans non plus nécessairement passer à une alimentation végétalienne stricte du jour au lendemain, cuisiner vegan au moins de temps en temps ne peut avoir que du bon ! D’autant plus lorsque c’est fait avec amour et créativité... Car, non, un repas végétalien ne se limite pas à une entrée de crudités, une ratatouille ou des pâtes en plat principal, et des fruits en guise de dessert. La cuisine vegan peut même devenir une expérience gustative transcendante lorsque l’on ose s’aventurer un peu !

Fondez en effet pour une chaudrée de maïs, céréale qui, s’avère-t-il, se marie à la perfection avec des noix de cajou et quelques touches de piment de cayenne et de curcuma dans notre recette réalisée avec le SuperBlender ARTISAN KitchenAid. Réinventez par ailleurs la salade en osant un subtil mélange de fenouil, de graines de courge grillées, de canneberges, de menthe fraîche et de… citrouille tranchée avec le robot pâtissier multifonction KitchenAid. Et découvrez que le pois-chiche, légumineuse par excellence, peut se décliner en de nombreux mets plus savoureux les uns que les autres, à commencer par le fameux houmous, rois des apéritifs dinatoires, qui se prépare en deux temps trois mouvements avec le blender KitchenAid. 

Autant de recettes qui, finalement, rendent la cuisine vegan des plus attractives !

La rédaction de BFMTV n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

Roxane Centola