BFMTV

Comment se nourrir autrement ?

-

- - 165223618 : JenkoAtaman / Adobe Stock

Produits surgelés, boîtes de conserve, pâtes ou fast food… Par facilité ou manque de temps, il arrive trop souvent d’avoir développé de mauvaises habitudes alimentaires, et de manger trop sucré, trop gras, trop vite, sans même choisir ses produits ou les cuisiner. Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreuses alternatives pour se nourrir autrement, et facilement !

Ce que l’on appelle circuit court, c’est la vente directe du producteur au consommateur. Ou alors la vente indirecte, mais à la condition sine qua non qu’il n’y ait qu’un seul intermédiaire. Dès que deux intermédiaires rentrent en ligne de compte, on va alors parler de circuit long.

L’accès aux circuits courts pouvant dépendre de nombreux critères (situation géographique, emploi du temps, budget consacré à l’alimentation…), il existe plusieurs formes de circuit court, qui permettent à toute personne le désirant d’en profiter.

Tout d’abord, il y a la vente à la ferme, sur l’exploitation du producteur. Une méthode qui sera forcément davantage réalisable en milieu rural. Plus répandue sur l’ensemble du territoire et parmi les traditions françaises, la vente par le producteur. Celle-ci se fait sur les foires, les salons, et surtout les marchés locaux. Quel plaisir de pouvoir aller acheter ses fruits, légumes, poissons, fromages ou viandes au contact de ceux qui les ont produits, et ramener dans son panier des aliments de première fraîcheur.

Pour les plus busy d’entre nous, qui n’ont même pas le temps d’aller au marché le week-end, des alternatives existent heureusement, comme les points de vente collectifs, où plusieurs producteurs se regroupent dans un même lieu pour vendre leurs produits en direct. Très populaires dans les grandes villes, notons également la vente organisée, également appelée vente au panier. C’est le service que propose par exemple La Ruche Qui Dit Oui : des commandes hebdomadaires passés auprès des producteurs, et la collecte des produits dans son quartier. Une méthode qui garantit également une meilleure rétribution des producteurs, et qui ne cesse de faire des émules.

Autant de méthodes permettant d’acquérir des produits frais de qualité, et de pouvoir cuisiner plus sainement.

Ces produits frais acquis grâce au circuit court, il faut maintenant les cuisiner. Et pour être sûr de ce que l’on va retrouver dans son assiette, rien de mieux que de s’en assurer soi-même ! Là encore, le temps passé en cuisine dépend de nombreux critères, dont le principal reste encore et toujours le même : son emploi du temps, qui semble toujours beaucoup trop rempli.

Mais contrairement à l’époque de nos grand-mères, où la moindre conception d’un plat sophistiqué pouvait prendre jusqu’à une journée entière, il existe maintenant du matériel incroyablement pratique, permettant de gagner énormément de temps sans altérer aucunement la qualité des produits cuisinés. Avec un bon robot ménager, hacher, trancher ou fouetter deviennent des jeux d’enfants, qui s’effectuent en quelques minutes.

Multi-fonctions, ces appareils vous permettent de tout faire comme un chef : découper en dés ou en rondelles, réduire d’onctueuses pommes de terre en délicieuse purée, ou mixer les aliments de votre choix. C’est un véritable océan de possibilités qui s’ouvre à vous.

Personnalisables, ces machines à bonheur gustatif peuvent être équipés de nombreux accessoires selon vos désirs, et même être disponibles en plusieurs coloris, pour s’adapter parfaitement aux tons de votre cuisine. L’assurance d’un gain de temps considérable, pour un résultat plus qu’appréciable.

Et après ça, impossible de repasser aux conserves et aux surgelés !

La rédaction de BFMTV n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

Roxane Centola