BFM Pratique

5 astuces pour ne pas gaspiller

-

- - 56638803 : PhotoSG / Adobe Stock

Faire le tri dans le réfrigérateur, c’est souvent culpabiliser face à tout ce qui finit à la poubelle. Une courgette qui s’est gâtée, esseulée dans le bac à légumes ; le reste d’un gratin, oublié depuis une semaine dans le fond d’une étagère ; cette sauce qu’on s’était promis de finir avant qu’elle ne tourne… C’est que, dans un quotidien de métro-boulot-dodo, on a vite fait de perdre le fil. Voici quelques conseils pour en finir avec le gaspillage, et enfin être serein dans sa consommation !

La première étape pour moins gaspiller intervient à la source, pendant les courses. Le mot d’ordre : organisation. Plutôt que de passer au supermarché rapidement en rentrant du travail le soir, la faim qui gronde déjà dans le ventre, mieux vaut en effet y aller préparé. Cela se traduit par une liste, établie en connaissance de cause de ce que l’on a déjà chez soi et donc de ce que l’on a (réellement) besoin. Mais pas que.

Il est aussi bon d’étudier un précieux détail sur chaque produit que l’on s’apprête à acheter : la date de péremption. Attention, on ne dit pas qu’il faut systématiquement prendre la plus éloignée possible... Vous savez que vous allez préparer une quiche ce soir ? Rien ne vous empêche de profiter d’une éventuelle réduction sur une crème fraîche bientôt périmée, qui finira autrement à la poubelle. En revanche, si vous prévoyez sur du plus long terme, assurez-vous que votre consommable sera toujours bon au moment où vous le cuisinerez.

En semaine, surtout, on a tendance à penser au jour le jour. Ce qui mène bien souvent à des courses désorganisées et un réfrigérateur qui se remplit de choses que l’on aura vite fait d’oublier. Or, pour ne pas gâcher, mieux vaut prévoir ses repas sur plusieurs jours. Et, mieux encore, les préparer en avance... On vous présente la méthode dite du "batch cooking".

Littéralement, cette expression empruntée de l’anglais signifie "cuisiner en fournées". Il s’agit de consacrer quelques heures d’affilée de son temps, typiquement le weekend, pour s’occuper de plusieurs (voire tous les) repas à venir durant la semaine. Le tout en tentant bien sûr d’être stratégique : préparer par exemple plusieurs tomates à la fois, la moitié pour les farcir et l’autre pour les faire fondre en ratatouille, ou encore profiter des différents niveaux du four pour y faire cuir un gratin au-dessus et une quiche en-dessous.

Sans doute vous est-il déjà arrivé de vous retrouver avec un trop-plein de restes, sans savoir toujours quoi en faire… Et parfois les solutions évidentes, comme recycler du poulet rôti en salade, ne sont pas toujours des plus attrayantes. Vous prendrez bien plus de plaisir en faisant preuve de davantage de créativité. Soit en repensant entièrement ces ingrédients déjà utilisés pour les intégrer à un tout nouveau plat plutôt que de faire, littéralement, du "réchauffé".

Pourquoi ne pas, par exemple, recuisiner votre poulet à la sauce tex mex, en préparant de délicieuses fajitas ? Si vous êtes plus cuisine orientale, pensez aux samoussas : ces petits triangles exquis peuvent être préparés à partir de bon nombre de restes. Et pour ce qui est de mets bien de chez nous, pensez à réaliser de belles boulettes à partir de restes de viandes que vous n’aurez plus qu’à hacher. Bref, les solutions sont multiples. À vous de faire parler vos envies !

On a parfois tendance à l’oublier, hors période d’été où il sert surtout à entreposer un certain plaisir gourmand… Mais le congélateur a un super-pouvoir indéniable : augmenter la durée de vie des aliments. Et ce que ce soit de la simple baguette de pain aux restes, en passant par les fromages à pâte dur. Alors pourquoi passer à côté ? D’autant que, si encore une fois cela demande un peu d’organisation au début, vos efforts seront récompensés quand vous n’aurez plus qu’à décongeler et savourer !

Voici 3 astuces pour vous faire gagner du temps :


Pré-lavez, pré-épluchez et pré-découpez vos fruits et légumes avant de les mettre dans un sac de congélation, où ils seront très bien conservés tels quels. 
Congelez les restes de sauces dans un bac à glaçons, pour en faire des cubes facilement manipulables et (surtout) quantifiables.
Formez des boules de pâte à cookie ou de… purée avec une cuillère à glace pour en faire des portions faciles à stocker.

Et pensez surtout bien à étiqueter chaque sachet ou tupperware que vous congelez, en informant non seulement le contenu, mais aussi le nombre de portions et la date de congélation.

On jette souvent sans s’en rendre compte ce que l’on considère comme des "déchets" alimentaires qui, en réalité, pourraient encore servir… Notamment, lorsque vous préparez un bon gâteau qui ne nécessite que quelques jaunes d’œufs, que faites-vous des blancs ? Plutôt que de les laisser couler dans l’évier, pensez à les conserver pour en faire, par exemple, une autre gourmandise : des belles meringues. Mais aussi : saviez-vous qu’une carcasse de poulet peut encore servir en cuisine ? Vous pouvez en effet en faire un bouillon maison !

En outre, ne négligez pas les fruits et légumes abîmés. S’ils sont difficilement comestibles crus, ils feront de très bonnes soupes, purées, compotes et autres smoothies. Le tout, en un simple geste, à l’aide d’un mixeur plongeant ou d’un blender. De quoi en finir une fois pour toute avec le gaspillage !

La rédaction de BFMTV n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

Roxane Centola