BFMTV

VIDEO - Malgré le rejet des Français, Hollande "très bien dans sa peau"

François Hollande, le 11 septembre 2014.

François Hollande, le 11 septembre 2014. - Stéphane de Sakutin - AFP

CAFE POLITIQUE - Le président est en forme malgré la succession de mauvais sondages. Le journaliste Franz-Olivier Giesbert l’affirme: François Hollande "a l'air très bien". Dans quel état d'esprit est le président de la République? A mi-mandat, ses proches témoignent au micro de BFMTV.

Plus de huit Français sur dix ne veulent pas qu’il brigue un second mandat. Mais malgré une succession de sondages calamiteux, François Hollande est en bonne forme à mi-mandat, affirment ses proches.

"Tous ceux qui le voient, y compris ma pomme, voient qu’il a l'air très bien, il a l'air très bien dans sa peau", rapporte l’éditorialiste politique Franz-Olivier Giesbert. Le bilan désastreux de cette moitié de quinquennat ne semble en effet pas affecter le moral du président de la République.

"Cela ne le touche pas, comme si il y avait chez lui un côté sacrificiel", constate son biographe, Serge Raffy, auteur de "L’Homme qui rit" aux éditions Flammarion. "II y a, quelque part chez cet homme, une espèce de religiosité cachée qui fait qu’effectivement, il est prêt à se sacrifier", poursuit-il.

Président en mission, Hollande se méfie d’un palais de l’Elysée qui enferme."Il n’est pas fasciné par la fonction présidentielle. Tout ce qui est l’univers, le décorum souvent lui pèse", d’après Julien Dray, vice-président PS de la région Ile-de-France et “visiteur du soir” du chef de l’Etat.

"Un homme qui se dévoile peu"

Difficile pourtant d’entrevoir qui se cache derrière les habits présidentiels. François Hollande est "un homme qui se dévoile peu, ou alors par touches successives", explique son conseiller spécial Bernard Combes.

Il sait en tout cas faire preuve bienveillance. L'ex-ministre socialiste de l'Écologie Philippe Martin, raconte: "J’ai assisté à mon premier conseil des ministres, et les suivants j’étais frappé par la façon dont il me faisait passer des petits mots qui étaient des encouragements des conseils."

Une bonhomie qui masque des traits de caractères plus sombres: il peut avoir "des rancoeurs, de la colère, de la jalousie de la violence en lui, et parfois même de l’indifférence comme beaucoup d’hommes politiques", dévoile le journaliste Serge Raffy.

Mais pour ses proches, François Hollande est aussi un homme politique sous-estimé. Et surtout, c'est selon eux quand il est au plus bas qu'il est capable de réveiller sa bonne étoile.

Retrouvez ce sujet dans sa version intégrale dans notre Grand angle, sur BFMTV, ce mardi soir à 22 heures.

V.R. avec Fabrice Babin et Matthias Tesson