BFMTV

Comment Hollande prépare son prime-time

François Hollande à l'Elysée le 31 octobre 2014.

François Hollande à l'Elysée le 31 octobre 2014. - Alain Jocard - AFP

Le chef de l'Etat arrive à mi-mandat jeudi soir. Pour l'occasion, il se prépare depuis quelques jours à une émission spéciale. Jeudi soir, il va jouer son va-tout.

C'est un anniversaire qui compte pour François Hollande: jeudi, le chef de l'Etat arrive à mi-mandat. L'occasion de faire le bilan des deux années et demi qui viennent de s'écouler.

Le président est au plus bas dans les sondages: son action est jugée sévèrement par les Français, même au sein de la gauche. Un sondage Odoxa pour RTL indique même que 71% des Français font davantage confiance à Manuel Valls qu'à François Hollande pour gérer les grandes orientations politiques du pays.

Face à une telle débâcle, François Hollande a décidé de réagir sur le volet médiatique. Jeudi, il participera à une émission spéciale sur TF1 et RTL, en prime time. La première partie de l'émission sera une interview "intime" de François Hollande. Objectif: redorer son image abîmée par le livre de Valérie Trierweiler, et apparaître comme un président "accessible et sympathique", rapporte Le Figaro. Dans un second temps, il dialoguera directement avec les Français.

> Comment il se prépare

Après une première partie de mandat jugée catastrophique, François Hollande a renouvelé son équipe de proches conseillers. Ceux qui l'entourent parmi lesquels Vincent Feltesse ou encore Gaspard Gantzer, sont arrivés ces six derniers mois, après l'étape des élections municipales. C'est avec eux qu'il prépare le rendez-vous de jeudi, depuis déjà quinze jours. Une étape primordiale: cela fait 18 mois que le chef de l'Etat n'a pas participé à une émission en prime-time.

Pour préparer les esprits, ces conseillers répètent à qui veut bien les entendre que François Hollande est "serein", "combatif" et "concentré", bref, décidé à reprendre le gouvernail d'un bateau qui prend l'eau. Sur la forme, ses conseillers attendent qu'il "oublie la caméra" et "gagne en naturel", pour mieux donner une impression de sincérité.

> Les sujets qu'il doit aborder

Après une première moitié de quinquennat centré sur les réformes économiques, François Hollande devrait faire le point sur le pacte de responsabilité, ainsi que sur la réforme territoriale. Sans annoncer de nouveauté: l'idée, selon ses conseillers, est de "remettre en perspective ce qui a déjà été fait, et d'approfondir ce qui est engagé." François Hollande compte d'ailleurs beaucoup sur son nouveau ministre de l'Economie, le populaire Emmanuel Macron. Ce dernier veut continuer à libéraliser le marché du travail, et le chef de l'Etat a bien l'intention de garder ce cap, voire de l'accélérer. La loi sur l'activité doit être présentée en conseil des ministres fin janvier.

Mais le chef de l'Etat n'a pas le choix: s'il veut renverser la tendance, il lui faut aller de l'avant et avancer de nouveaux pions. 2015 doit être consacrée à la vie quotidienne des Français, selon Le Figaro: le curseur devrait donc être placé sur les sujets de société. La loi vieillissement pourrait être évoquée, ainsi qu'un projet sur la jeunesse. François Hollande cherche encore des idées pour la suite. Il a d'ailleurs demandé à ses ministres de lui faire des propositions à lui remettre avant la fin de l'année.

Ariane Kujawski