BFMTV

Valls répond à Sarkozy: "jamais je ne dirai que j'ai honte de mon pays"

Manuels Valls a entamé lundi une visite officielle de deux jours en Allemagne, parasitée dès le début par le retour de Nicolas Sarkozy.

Manuels Valls a entamé lundi une visite officielle de deux jours en Allemagne, parasitée dès le début par le retour de Nicolas Sarkozy. - Tobias Schwartz - AFP

Répondant à des propos de Nicolas Sarkozy dimanche soir, Manuel Valls a asséné lundi que la relation entre la France et 'l'Allemagne échappait au "débat démocratique médiocre".

Le retour de Nicolas Sarkozy sur la scène médiatique et politique vient parasiter le premier voyage de Manuel Valls en Allemagne en tant que Premier ministre.

L'intervention de l'ex chef de l'Etat a en effet fait l'objet de plusieurs questions lors de la conférence de presse de Manuel Valls et Angela Merkel lundi. Nicolas Sarkozy a dit dimanche soir: "j'ai un peu honte quand on demande au meilleur de la classe d'apprendre moins bien ses leçons pour que ceux qui sont derrière puissent avoir une meilleure note".

Interrogé sur ces propos, Manuel Valls a répondu que la relation entre la France et 'l'Allemagne échappait au "débat démocratique médiocre".

"Jamais, jamais, évidemment comme chef de gouvernement mais hier comme dirigeant de l'opposition je ne dirai à mes compatriotes que j'ai honte de mon pays", a également martelé le Premier ministre.

"Les réformes nous allons les faire"

"Je veux dire aux Allemands, les réformes nous allons les faire", a également déclaré Manuel venu présenter à la chancelière les projets de réformes de son gouvernement et plaider pour que l'Allemagne investisse pour relancer l'économie.

La chancelière allemande a de son côté qualifié lundi d'"impressionnant" le programme de réformes du Premier ministre français.

K. L. avec AFP